Les bonnes attitudes à adopter pour une conduite sûre

Le passage du permis de conduire est une étape généralement attendue avec impatience par les adolescents en conduite accompagnée ou les jeunes adultes, pour qui cet événement marque un tournant dans leur indépendance.

alt="aquaplanning-voiture-permis"
Sécurité au volant, aquaplanning Permis Pixabay

Lors de l’examen, l’attention des conducteurs est à son comble, mais avec les années et l’expérience, cette même attention a tendance à se réduire et s’accompagne très souvent de mauvaises habitudes au volant, ainsi que d’une certaine impatience et d’une perte de réflexes. Revoyons dans cet article les principes de base à adopter pour une conduite sûre, en toutes circonstances.

Rappel des comportements à adopter au volant

Pour une conduite sûre et responsable, trois comportements sont fondamentaux : la concentration, la courtoisie et la patience. En somme, il faut adopter une attitude positive.

La concentration

La concentration est la base d’une conduite sûre et doit être maintenue lors de tous les trajets réalisés : des plus courts aux plus longs et des plus routiniers aux plus inhabituels. Elle implique que votre attention soit intégralement dirigée vers vos actions, ainsi que celles des autres automobilistes et des piétons. En adoptant une attitude préventive, il est possible d’anticiper et d’éviter de nombreux accrochages et accidents.

La grande majorité des sinistres intervient à la suite d’une baisse de la concentration, due à la fatigue, à des pensées ou des distractions diverses. Pour mieux interpeller les conducteurs sur leurs responsabilités et en particulier les plus jeunes possesseurs du permis de conduire qui n’ont parfois pas conscience du danger encouru, les campagnes de sensibilisation de la sécurité routière sont souvent graphiques. À titre d’exemple, l’une des récentes campagnes de choc lancées par la préfecture de la Guadeloupe avait pour titre « Vous pouvez accélérer. Il reste aussi des places au cimetière ». Donc si vous tenez à votre vie et à celle de vos passagers, et que vous voulez épargner à vos proches la nouvelle d’un accident mortel ainsi que la préparation de dédicaces sur votre plaque funéraire évitez toute distraction au volant et soyez vigilant.

La courtoisie

Les règles de savoir-vivre que vous appliquez au quotidien ne devraient pas s’arrêter aux portes de notre véhicule. Pourtant, combien d’automobilistes perdent la notion d’un comportement civilisé lorsqu’ils se trouvent au volant ? Insultes, gestes obscènes, menaces : toutes ces attitudes peuvent facilement monter en crescendo et provoquer de véritables conflits qui peuvent dégénérer. Les autres automobilistes, motards, cyclistes et piétons doivent être traités avec respect et tolérance.

Quelques attitudes simples suffisent pour créer des relations cordiales entre les différents usagers de la route. Reconnaitre une erreur en s’excusant avec un geste de la main, faciliter l’entrée d’un véhicule en faisant un appel de phares, éviter de klaxonner à tout-va pour signaler sa mauvaise humeur lors des embouteillages sont quelques exemples pratiques qui démontrent notre courtoisie sur la route.

Le calme et la patience

Voici deux vertus qui vont de pair. Il n’est pas toujours facile de maintenir son sang-froid lorsque l’on assiste à un manque de courtoise ou à une conduite inconsciente. Si de surcroit l’heure tourne et que l’on est en retard pour arriver à destination, notre patience est alors mise à rude épreuve et, sous la pression, nous pouvons facilement adopter des gestes brusques et dangereux. Pourtant, rien ne sert de s’énerver, car il s’agit bien souvent de situations qui ne dépendent pas de nous.

Le bon réflexe est alors de se calmer : respirer, analyser la situation et penser aux solutions. Munissez-vous de patience aux heures de pointe ou, si vous effectuez des trajets réputés pour leurs embouteillages, réglez votre radio sur votre station préférée pour vous déstresser.

Comment planifier son trajet pour que tout se déroule pour le mieux ?

Bien que les accidents de la route soient des fatalités et ne soient pas toujours évitables, le respect de certaines règles de base peut réduire grandement leur incidence. Passons-les en revue et, surtout, mettez-les en pratique dès aujourd’hui :

  • Lors de longs trajets, prévoyez une pause de 10 à 15 minutes toutes les deux heures. Profitez-en pour vous dégourdir les jambes et vous hydrater.
  • Ne conduisez pas plus de 8 heures par jour.
  • Évitez de conduire à l’annonce d’une mauvaise nouvelle ou si votre niveau de fatigue ou de stress est élevé.
  • Lors de trajets inhabituels, préparez votre itinéraire en avance. Prévoyez les temps d’arrêt et des snacks.
  • Partez plus tôt, car des imprévus peuvent surgir à tout instant.
  • Installez une des nombreuses applications qui informent en temps réel la situation du trafic du trajet envisagé, pour éventuellement le modifier et éviter de cette façon les zones de bouchon.
  • Écoutez de la musique calme et privilégiez des conversations agréables avec vos passagers.
  • N’envoyez pas de messages sur votre portable et utilisez un équipement mains libres au cas où vous devriez répondre à des coups de fil en chemin.
  • Maintenez votre calme et votre savoir-vivre. Soyez patient et compréhensif.
  • Enfin, notre dernière consigne est évidente, mais il est toujours bon de la rappeler : respectez la loi. Ceci inclut la vitesse, les panneaux de signalisation, et, de manière générale, le fameux Code de la route que vous avez auparavant dûment étudiés pour passer le permis de conduire.

Signaler une erreur.

Rejoins-nous sur Facebook !