Quelques chiffres ahurissants à propos de Pokémon Go

Cela fait moins d’une semaine que le jeu est sorti aux États-Unis et pourtant, le monde entier ne parle plus que de cela. Pokémon Go rencontre un succès aussi fulgurant qu’ahurissant. Voici quelques chiffres qui le prouvent.

  • 3

Officiellement, le jeu n’est sorti que dans trois pays. Incroyable, au vu du buzz mondial qu’a entraîné Pokémon Go depuis sa sortie aux États-Unis, le 7 juillet dernier. Pour le moment, et en attendant son déploiement officiel en France, seuls les utilisateurs des États-Unis, de l’Australie et de la Nouvelle-Zélande peuvent télécharger l’application. Officiellement, tout du moins, car tous les gamers du monde entier ont cherché à se le procurer avant l’heure. Résultat, bien que The Pokemon Company n’ait pas encore lancé l’application en France, tout le monde l’a déjà sur son téléphone. Et si ce n’est pas le cas pour vous, cliquez donc par ici, on vous propose un petit tuto pour ne plus être en marge.

  • 7,5 millions

C’est le nombre de téléchargements aux États-Unis, depuis sa sortie, il y a cinq jours. Selon L’Express, ces chiffres ne sont pas communiqués officiellement par Nintendo, mais bel et bien par des analystes. Un chiffre qui montre le taux de pénétration important de l’application, notamment auprès des 18-25 ans, plus enclins à vouloir retrouver l’univers Pokémon cher à leur enfance. Quoi qu’il en soit, et en attendant les données officielles, Pokémon Go bat tous les records de téléchargement pour une application de jeu gratuite.

  • 14 millions de bénéfice

Un peu à l’image de Supercell avec ses mastodontes Clash of Clans et Clash Royale, The Pokémon Company a choisi l’option « application gratuite », mais « pay-to-win », c’est-à-dire, « payer pour gagner ». En effet, dans le jeu, vous pourrez débourser quelques euros pour acheter de nouvelles pokéballs, de l’encens pour attirer les petits monstres ou encore des sacs plus grands. Tout est fait pour que l’utilisateur ait l’impression d’être libre de ne rien acheter, mais qu’il ait le sentiment que 10 à 20 euros investis puisse le faire grandement avancer dans l’aventure. Résultat ? 14 millions d’euros de bénéfice en cinq jours. Chapeau.

Le marché des ventes additionnelles  - © The Pokémon Company
Le marché des ventes additionnelles – © The Pokémon Company
  • 24,5%

C’est l’augmentation faramineuse qu’a connue l’action Nintendo sur la seule journée de lundi. Toujours selon L’Express, l’action avait encore bondi de 14% en début d’après-midi au Japon (décalage horaire oblige). Plus incroyable encore, Nintendo n’est même pas le développeur de l’application, et son seul rôle a été cantonné à soutenir The Pokémon Company et Nantic dans la confection de Pokémon Go. Pourquoi une telle augmentation ? Car les investisseurs spéculent désormais sur les futures applications que lancera Nintendo, au vu du succès fulgurant de Pokémon Go. On n’en doute pas une seule seconde.

Un tuto pour installer Pokémon Go en France avant sa sortie officielle ? C’est par ici.

Et vous, avez-vous téléchargé Pokémon Go ?

Signaler une erreur.

Rejoins-nous sur Facebook !