Ces deux footballeurs sont les plus riches du monde

Et ce n’est pas grâce au football

Saviez-vous que l’un des deux footballeurs les plus riches du monde était français, et qu’il n’a pas bâti sa fortune sur ses talents footballistiques ?

Pour l’un, le football est une passion, qu’il a mis de côté pour son nouveau job. Pour le second, c’est le pétrole qui lui assure un train de vie extrêmement confortable. 

L’un s’appelle Matthieu Flamini et a joué à l’OM, à Arsenal ou encore au Milan AC, avant de refaire une pige chez les Gunners. L’autre s’appelle Faiq Bolkiah, le neveu de Hassanal Bolkiah, le sultan de Brunei. Brunei, c’est un petit Etat proche de Bornéo, connu surtout pour le pétrole qui regorge dans les sous-sols du pays.

View this post on Instagram

🔮

A post shared by FJB (@fjefrib) on

Le Sultan et sa famille seraient ainsi à la tête d’une fortune dépassant les 20 milliards d’euros, selon les médias. Des chiffres qui n’ont jamais été vérifiés, mais qui laissent à penser que sa famille est plus riche que Messi, Neymar et Ronaldo réunis. Ainsi, le Parisien explique que la famille de Faiq Bolkiah vit dans un palais recouvert de feuilles d’or composé de…. 1788 pièces ! Et son garage abriterait pas moins de 5000 voitures de luxe !

Une vie de rêve que le jeune Faiq a choisi de quitter très jeune pour tenter l’aventure en Europe, pour sa formation. Né à Los Angeles, il a signé en 2014 à Chelsea, avant de partir pour Arsenal, puis d’arriver à Leicester en 2016. Il évolue pour l’instant en équipe réserve, mais pourrait, pourquoi pas, un jour intégrer le groupe pro du champion d’Angleterre 2016.

Flamini a investi il y a 10 ans dans les énergies renouvelables

Flamini GF Biochemicals  Photo montage
Flamini GF Biochemicals
Photo montage

Quant à l’ancien marseillais Matthieu Flamini, il a fait une carrière plutôt intéressante. Le milieu défensif, connu pour avoir honoré tous ses contrats jusqu’à leur terme, a réinvesti une partie des sommes qu’il a engrangé tout au long de sa carrière, dans les énergies renouvelables.

Tant et si bien qu’à 32 ans, il s’est permis de mettre sa carrière au deuxième plan afin de mener à bien son projet. Flamini a commencé à s’intéresser aux énergies renouvelables il y a dix ans, alors qu’il évoluait au Milan AC. Arrivé libre chez les Rossoneri, il avait touché une prime de signature, qu’il avait réinvesti dans une start-up appelé GF Biochemicals. A l’époque, il prend le pari d’investir dans l’acide lévulinique, une molécule tirée des déchets végétaux (bois et maïs), et qui pourrait remplacer, à terme, le pétrole, s’associant avec un homme d’affaires italien, Pasquale Granata. Très discret à ce sujet, Flamini a donné une interview aux Echos en 2016, durant laquelle il donne quelques détails à propos de sa carrière d’homme d’affaires.

Aujourd’hui, GF Biochemicals a ouvert un bureaux aux Etats-Unis et a été récemment valorisé à 30 milliards de dollars. De son côté, Flamini, qui co-détient la société, avait mis sa carrière de côté avant de signer un contrat en janvier dernier à Getafe, dans la banlieue de Madrid. Il évoluait auparavant à Crystal Palace jusqu’en juin 2017, club de la banlieue de Londres.

« Pendant des années, je n’en ai parlé à personne. Pas même à ma famille », confiait Flamini aux Echos en 2016.

Les choses sont bien différentes pour Faiq Bolkiah, dont la fortune provient de sa famille.

Selon les médias, Faiq Bolkiah aurait plus de 2 milliards d’euros sur son compte en banque. L’héritier de la fortune familiale possède des centaines de Ferrari, comme l’explique le Sun, qui a publié récemment une interview du jeune footballeur. « Mes parents m’ont toujours soutenu dans mon rêve de devenir footballeur. Ils m’ont entraîné dur psychologiquement et physiquement pendant mon enfance donc je peux affirmer qu’ils sont mes modèles », a-t-il expliqué au Sun.

En 2004, son père a invité Michael Jackson pour venir faire un concert privé pour l’anniversaire de son fils, contre un chèque de 140 millions de dollars. Rien que ça…

Signaler une erreur.

Rejoins-nous sur Facebook !