Sa fille de 6 ans est en réalité une sociopathe de 22 ans

« Elle a essayé de nous tuer! » Une mère de l’Indiana, aux Etats-Unis, qui a adopté une fille ukrainienne âgée de 6 ans souffrant de nanisme, a été accusée d’abandon, mais affirme que sa « fille » est une « sociopathe » de 22 ans se faisant passer pour un enfant.


Kristine Barnett, 45 ans, et son ex-mari Michael Barnett, 43 ans, ont tous deux été poursuivis pour avoir abandonné leur fille à l’âge de 9 ans à Lafayette, dans l’Indiana, et d’avoir ensuite pris la fuite au Canada.


Kristine et Michael Barnett ont l’occasion de pouvoir s’exprimer lors d’une interview exclusive avec DailyMail TV. Kristine a nié les accusations d’abandon. En effet, elle a expliqué lors de cet entretien surréaliste, que qu’elle et Michael avaient été victimes d’une fraude. Contre toute attente, Kristine affirme que la jeune fille qu’ils avaient adoptée était en réalité une jeune adulte de 22 ans, qui les avait escroqué, et qui avait tenté de la tuer. Mais ils n’ont pas réussi à prouver que la jeune fille avait 22 ans.


En mai 2010 en Floride, Kristine et Michael ont accepté d’adopter en toute urgence la petite Natalia Grace, née en Ukraine. Selon les personnes sur place, l’enfant avait 6 ans. Mais la vérité est toute autre selon Kristina, qui continue de dérouler son récit comme si elle racontait un film d’horreur.

En un an, Kristine affirme que Natalia a tenté de la pousser contre une clôture électrique, mais aurait également essayé de l’empoisonner ou encore de la poignarder ! Elle précise que sa fille aurait utilisé de la javel dans son café pour la tuer, et a menacé de la poignarder dans son sommeil.

Une histoire d’adoption invraisemblable


Natalia a été soignée par des spécialistes de la santé mentale qui ont ainsi pu déterminer qu’elle était une adulte et ont insisté pour que les tribunaux fassent modifier son certificat de naissance.

En 2012, la Cour supérieure du comté de Marion à Indianapolis a décidé que Natalia était née en 1989, sur la base de preuves médicales, comme l’explique cet article du Sun.

Encore plus flippant que le film Esther !

Les Barnetts ont déménagé au Canada et ont laissé Natalia vivre dans un appartement à Lafayette.

Un document que s’est procuré DailyMailTV indique que des experts ont effectué des tests de densité osseuse sur Natalia en juin 2010 et ils ont conclu qu’elle avait huit ans à cette époque.

Le département du shérif du comté de Tippecanoe a alors affirmé que Natalia était une enfant quand ils l’ont abandonnée en 2013.

Un mandat d’arrêt a été émis. Michael et Katherine se sont rendus aux autorités et ont été libérés sous caution en attendant leur procès.

Signaler une erreur.

Rejoins-nous sur Facebook !