Une mère transforme la fête de sa fille en orgie sexuelle

ETATS-UNIS. Rachel, 35 ans, a littéralement transformé la fête de sa fille de 16 ans en orgie sexuelle, au début du mois d’avril, avec démonstration de sextoys, distribution d’herbe et d’alcool. Elle a également trouvé le copain de sa fille très à son goût…

Tout a commencé le jour où sa fille de 16 ans lui demande si elle peut organiser une fête à la maison avec des amis. Selon le New-York Daily News, qui publie cette histoire assez dingue, elle aurait répondu oui sans hésitation. Visiblement très emballée par cette petite fête, Rachel se charge donc d’acheter l’alcool – interdit à la vente aux moins de 21 ans aux US – mais aussi de l’herbe !

«Juste au moment où on pense avoir tout vu ou tout entendu, on se rend compte que ce n’était pas le cas» – Steve Morris, capitaine de la police.

Le rapport de police que s’est procuré le journal américain explique que la soirée a dégénéré au moment où Rachel, la mère, propose aux adolescents une partie de naked Twister. Tout le monde connaît le Twister ? Et bien c’est la même chose, mais entièrement nus. On vous laisse imaginer la chose avec un nombre important de participants.

L’histoire ne s’arrête pas là. Elle s’est ensuite livrée à une démonstration de sextoys, fait une balade dans le jacuzzi de la maison, et a couché avec un jeune de 18 ans dans sa salle de bain. La mère de famille est ensuite allée se coucher, avant de se faire réveiller par le copain de sa fille, en train de lui faire l’amour. Aucune charge n’a été retenue contre l’adolescent a indiqué le capitaine de la police du comté de Columbia, Steve Morris.

«Il n’y aucune preuve de viol et Mme Lehnardt a refusé d’en parler» -Steve Morris.

La mère a raconté toute cette histoire à son parrain aux alcooliques anonymes vendredi dernier. Elle a également confié avoir envoyé des photos d’elle à sa fille en train de faire l’amour avec son copain… Alerté par son récit, le parrain de Rachel a prévenu la police, qui l’a interpellé, avant de la libérer sous caution.

La majorité sexuelle étant fixée à 16 ans aux Etats-Unis, aucune charge n’a été retenue contre la mère de 35 ans. En revanche, elle a perdu la garde de ses quatre enfants âgés de 6, 8, 10 et 16 ans. Les frères et sœurs se trouvaient chez leur père le jour de la fête. Une histoire qui nous rappelle celle de Lindsey Radomski, une professeur ivre qui avait fait une fellation à un adolescent lors d’une Bar Mitsvah en Arizona.

Signaler une erreur.

Rejoins-nous sur Facebook !