Dans ce restaurant, les clients paient l’addition suivant leur popularité sur Instagram

Devenir populaire sur Instagram, la condition pour pouvoir déjeuner dans ce restaurant milanais

Quand le montant de votre addition dépend… de votre popularité sur le réseau social Instagram.

Petit à petit, nous nous rapprochons de ce monde sordide décrit dans « Nosedive », le premier épisode de la saison 3 de Black Mirror, qui décrit une société dont les plus privilégiés sont les plus appréciés sur les réseaux sociaux. Une fois de plus, réalité et fiction ne font qu’un.

A Milan,This Is Not a Sushi Bar est une chaine lombarde de restaurants asiatiques. A première vue, des restaurants de sushis comme on peut en voir à chaque coin de rue (ou presque) dans une métropole européenne. Sauf que, pour se démarquer, les propriétaires ont décidé de lancer une campagne de communication agressive sur les réseaux sociaux.

Les réseaux sociaux façonnent nos vies, qu’on le veuille ou non. 

Pour mener à bien leur campagne, ils s’adressent directement aux utilisateurs d’Instagram. Plus ces followers auront d’abonnés sur leur compte Instagram, moins leur addition sera salé. Et certains pourront même venir déjeuner aux frais de la princesse, encore faut-il que leur compte Instagram soit suivi.

Les clients du restaurant sont invités à prendre une photo de leur plat puis à la poster sur Instagram avec des hashtags spécifiques. Puis, au moment de payer l’addition, ils se dirigent vers la caisse, afin que les serveurs évaluent à combien s’élève leur note, suivant leur e-popularité.

« Nous sommes des gens peu conventionnels qui aimons faire des choses peu conventionnelles », explique Matteo Pittarello, le créateur des restaurants à Metro, en assurant que son projet est de devenir « la première chaîne de restaurants sans paiement »

Si vous n’êtes pas un tantinet influenceur et que votre compte Instagram est suivi par moins de 1000 membres, vous serez immédiatement condamné à payer l’addition la plus lourde qui soit ! En revanche, si vous prenez une belle photo qui met en valeur les produits avec le hashtag  #thisisnotasushibar, du haut de votre compte Instagram avec plus de 100k followers, vous mangerez gratuitement ! Oui, l’addition, c’est pour le boss !

Entre 1 000 à 5 000 followers, on vous offre un plat, et si vous êtes bons, avec un compte entre 5 000 et 10 000 vous avez deux plats, quatre plats jusqu’à  50 000, et huit plats seront généreusement offerts à toute personne qui présentera un compte avec plus de 50k followers.

Ainsi, les restaurateurs souhaitent devenir la première chaine de restaurant sans paiement, persuadés que les réseaux sociaux façonnent nos vies, qu’on le veuille ou non. 

Flippant. Pendant ce temps, en Chine, le gouvernement a mis en place un système de notation qui consiste à enregistrer chacune des interactions des habitants grâce au big data. Une note globale sera ainsi attribuée à chacun citoyen du pays. Les plus mal notés ne pourront plus voyager, puisque ces derniers ne pourront plus acheter de billets d’avion ou de billets de train. Les personnes en liste noire ne pourront pas inscrire leurs enfants dans les meilleurs écoles ou pourront être renvoyés de leur club de golf ou de tennis, précise l’agence Reuters, sans rentrer plus dans les détails. Ils seront également privés de l’achat de produits de luxe.

 

Signaler une erreur.

Rejoins-nous sur Facebook !