Confinement : une période favorable pour les paris en ligne

La pandémie de Covid-19 est apparue pour la première fois en Chine en décembre 2019 et a eu un impact énorme sur l’économie mondiale, et l’industrie du jeu n’en fait pas l’exception. 

Par conséquent, les casinos physiques ont dû fermer. A l’inverse, il faut reconnaître que les jeux d’argent en ligne ont su tirer leur épingle du jeu. Par conséquent, de nouvelles plateformes en ligne se développent et s’intègrent dans le paysage des jeux,  et de nouveaux participants s’intéressent de plus en plus à cet univers. 

Vous souhaitez obtenir plus d’informations concernant l’impact positif du confinement sur les paris en ligne ? Nous vous invitons à lire les lignes qui suivent.

Multiplication spectaculaire des plateformes en ligne

Les pure players, ces entreprises de biens ou de services 100%  digitals, ne semblent pas être tous impacts par par la crise économique mondiale liée à la pandémie de Covid-19. Bien au contraire, ceux qui ont assuré leur transition numérique au préalable pourront même gagner des parts de marché. C’est le cas pour les casinos en ligne. 

 En effet, les bookmakers sont fermés, mais cela ne les empêche pas de proposer des jeux d’argent. Depuis son smartphone ou son PC portable, on peut accéder immédiatement aux jeux d’argent en ligne, tel que la roulette et le poker, les machines à sous et toutes les fonctions de pari fournies par Internet. 

Dans cette guerre numérique, plusieurs plates-formes de jeux de hasard en ligne ont été créées pendant la période de confinement pour répondre aux besoins croissants des joueurs. Bien qu’il soit difficile de trouver des casinos en ligne comme Royal Vegas Casino, et en argent réel fiable sur Internet, il y existe des revues régulières de casinos pour vous aider à trouver le meilleur casino. Au Canada, par exemple, certains sites de jeux de hasard permettent à ses clients de parier sur des questions concernant le coronavirus.

Augmentation du nombre de parieurs

Alors que les consommateurs sont obligés de rester à la maison et de passer plus de temps à jouer en ligne, le nombre de non-joueurs qui se transforme en apprentis pronostiqueurs augmente. Malgré le COVID-19, les habitués des paris sportifs n’ont pas abandonné leur chemin. Au contraire, certaines personnes ont commencé à jouer un rôle plus important. 

Une étude sur plus d’un millier de sondés a montré que les parieurs réguliers maintenaient le rythme dans leurs transactions pendant le premier confinement, bien qu’il n’y ait pas eu d’événements sportifs, mais qu’ils augmentaient la fréquence de leurs mises. Partant de paris en ligne sur le football ou le basketball, les joueurs ont commencé à se tourner vers les jeux de casinos en ligne et les machines à sous. En France, plus d’un million de comptes ont été créés lors du confinement 1, contre 300 000 en période normale.

Un potentiel impact négatif sur les parieurs

Que les jeux d’argent en ligne vous intéressent ou non, des opportunités susceptibles de vous plaire se présenteront souvent. Au fur et à mesure que la technologie progresse, ces formes inhabituelles de jeu peuvent être crées, comme les paris en temps réel. 

Les problèmes liés au jeu sont une réalité de plus en plus inquiétante. Quand quelqu’un commence, il lui est difficile de s’arrêter. En raison du confinement, les problèmes de jeu peuvent s’aggraver. Les gens qui se retrouvent à s’embêter se tourneront vers le jeu comme solution. De plus, si vous ignorez que le site de casino sur lequel vous jouez est fiable ou non, vos chances de parier seront décuplées.

Au Royaume-Uni par exemple, plus de 2 millions de personnes sont des joueurs à problèmes ou risquent d’avoir une dépendance. Face à cette situation, le comité craint que davantage de travail soit nécessaire pour les protéger. Par conséquent, elle mène des consultations dans divers domaines des jeux de hasard en ligne.

Signaler une erreur.

Rejoins-nous sur Facebook !