Comment protéger les plus jeunes des pièges d’Internet ?

Internet est un merveilleux outil d’apprentissage pour les jeunes. Le web et les réseaux sociaux attirent et fascinent de plus en plus les plus jeunes d’entre nous. Néanmoins, ces derniers doivent bénéficier d’une certaine protection, car en effet le monde connecté regorge de pièges, parfois bien dissimulés.

Pourquoi il est important de protéger les plus jeunes sur internet ?

En raison de son immensité en matière de contenu, le web peut représenter un danger pour les enfants. Bien que les autorités mondiales soient en lutte constante contre les sites internet diffusant des contenus inadaptés, il est impossible pour l’heure de démanteler tous les réseaux en question. Prolifèrent ainsi sur la toile des vidéos violentes, des images pornographiques, mais aussi des hackers prêts à tout pour soutirer des données sensibles.

Sans parler des problèmes des réseaux sociaux qui diffusent énormément de fake news, d’appel à la violence, de problèmes de harcèlement entre jeunes et de challenges dangereux.

Les dangers les plus fréquents pour les jeunes

Le risque n’est pas toujours à l’endroit où l’on pense qu’il se cache. Les hackers et pirates l’ont bien compris : profitant de la non-méfiance d’un enfant ainsi que de stratagèmes bien rodés, leur but est de récupérer diverses informations sur l’utilisateur. À ceci s’ensuit parfois l’usurpation d’identité, la revente sur le marché illégal de certaines données, les escroqueries diversifiées…, etc.

Souvent sous le coup des projecteurs, les jeux en ligne peuvent entraîner une dépendance à long terme qui peut éventuellement mener à des achats dématérialisés par la suite et donc, des dépenses conséquentes sur le long cours.

Bien plus difficile à démasquer pour les parents, le cyber-harcèlement est malheureusement trop répandu. Insultes, menaces et humiliations gratuites règnent en plein cœur des réseaux sociaux. Encore plus grave, le chantage par le biais de la webcam est un fait de plus en plus fréquent : sa finalité peut prendre des tournures dramatiques.

Ludovic Toinel Unsplash

Comment protéger les plus jeunes des pièges et dangers d’Internet ?

Afin de protéger les plus jeunes des dangers d’internet, il existe plusieurs astuces. En premier, activer le contrôle parental sur les différents dispositifs est un réflexe qui doit être automatique. Il permet notamment de filtrer les contenus illicites, bloquer et limiter l’accès à certains sites, jeux et logiciels, empêcher la saisie des informations personnelles, et enfin fixer une plage horaire de l’utilisation d’internet. Cette option est donc un allié de choix pour alléger la charge des parents.

christin-hume-unsplash.jpg

Il peut être également très judicieux de s’intéresser aux services que proposent les VPN. Qu’est-ce qu’un VPN ? C’est un outil qui permet de sécuriser une connexion vers l’internet. En se plaçant entre votre ordinateur et le web, le logiciel permet de créer une sécurité intégralement paramétrable.

En soi, un VPN permet de restreindre à certains utilisateurs l’accès à certaines fonctions sur le réseau (accès à des sites spécifiques, accès à certaines applications…) et donc un bouclier en plus pour protéger les plus jeunes.

En plus de cela, les parents devront être attentifs à leurs identifiants et mots de passe pour qu’ils soient compliqués de les deviner.

Sensibiliser les enfants aux dangers d’Internet

Sensibiliser ses enfants aux risques d’internet n’est pas toujours mince affaire pour les parents. Cette tâche peut néanmoins être réalisée par différents biais :

  1. Définir avec l’enfant des règles d’hygiène numérique (le temps quotidien passé sur un écran) pour prévenir la cyberdépendance.
  2. Jouer à des jeux vidéo avec son enfant dans un but ludo-éducatif (en plus de créer un lien avec votre enfant, vous lui apprenez comment réagir face aux difficultés rencontrées dans le jeu).
  3. Ne pas hésiter à ouvrir le dialogue vis-à-vis des réseaux sociaux ou des contenus indésirables sur lesquels ils pourraient tomber sans le vouloir. L’idée étant de rester calme, tout en expliquant les risques du net : pornographie, violence, harcèlement, chantage, usurpation d’identité…
  4. Une autre méthode intéressante serait d’inscrire les enfants au Safer Internet Day, dont le dernier a eu lieu début février et qui était justement dédié aux dérives d’internet concernant les jeunes.

Internet est à la fois un outil dont on ne peut plus se passer désormais et un endroit empli de pièges et arnaques en tous genres. C’est la raison pour laquelle tout adulte responsable se doit d’enseigner à son enfant les règles à respecter afin que ce dernier ne se fasse berner et qu’il puisse vivre son expérience plus sereinement en ayant les armes nécessaires.

Signaler une erreur.

Rejoins-nous sur Facebook !