Cannes 2017 : nos favoris pour la Palme d’Or

La sélection officielle du festival de Cannes 2017

La sélection officielle festival Cannes 2017
Cannes 2017 affiche du festival

Le jury a dévoilé ce jeudi la sélection du 70è festival de Cannes, les films projetés sur la Croisette du 17 au 28 mai prochain.

Thierry Frémaux, et le président, Pierre Lescure, ont dévoilé à Paris ce jeudi 12 avril la sélection des films retenus pour le 70ème festival de Cannes, lors d’une conférence de presse exceptionnelle. Un festival qui pourrait connaitre une saveur toute particulière, en raison de la période électorale qui précèdera le début de l’évènement. D’ailleurs

Il faut d’abord différencier les films présentés lors de la compétition pour la Palme, soit une bonne vingtaine de films. Autre section, Un certain regard, une section dérivée, souvent composée de films à petits budgets avec des scénarios qui font réfléchir, comme The Other Side de Roberto Minervini, et les films hors compétition, des blockbusters, ou, du moins, des films à gros budgets pour inviter des réalisateurs et des acteurs connus sur les marches du Festival. En plus, le festival offre des séances spéciales, souvent des films ou des docu engagés, comme par exemple, sur les migrants et la montée du fascisme en Europe, ou encore sur l’écologie, ou la parité hommes-femmes. Pour les fans, le festival offre des séances de minuit (des films de genre), et les Cannes Classic (des films cultes remasterisés), ainsi qu’une sélection de films courts métrages.

Haneke, Ozon et Hazanavicius sélectionnés par le Jury du Festival de Cannes 2017

L’annonce des films projetés à Cannes cette année intervient une semaine plus tôt que d’habitude, pour cause d’élections Présidentielles. Le jury sera présidé par Pedro Almodovar, le réalisateur espagnol. Au total, 49 films sont sélectionnés dont 18 seulement sont en compétition officielle (donc peuvent remporter une Palme d’Or). 

Parmi les réalisateurs les plus connus, on compte Bong Joon-Ho, Sofia Coppola, Jacques Doillon, Michael Haneke, Todd Haynes, Michel Hazanavicius ou encore François Ozon.

La sélection officielle

Les Fantômes d’Ismaël d’Arnaud Desplechin (ouverture, hors compétition)

Les 18 films en Compétition officielle à Cannes

The Meyerowitz Stories de Noah Baumbach

Okja de Bong Joon-Ho

Aus Dem Nichts (In The Fade) de Fatih Akin

120 battements par minute de Robin Campillo

The Beguiled de Sofia Coppola

Rodin, de Jacques Doillon

Happy end, de Michael Haneke

Wonderstruck de Todd Haynes

Le Redoutable de Michel Hazanavicius

Geu-Hu (The Day After) de Hong Sangsoo

Hikari (Radiance) de Naomi Kawase

The Killing Of A Sacred Deer (Mise à mort du cerf sacré) de Yorgos Lanthimos

A Gentle Creature, de Sergei Loznitsa

Jupiter’s Moon de Kornél Mandruczó

L’Amant double, de François Ozon

You Were Never Really Here de Lynne Ramsay

Good Time de Benny Safdie & Josh Safdie

Nelyubov (Loveless), d’Andrey Zvyagintsev

Un certain regard

Après La Guerre (After The War) de Annarita Zambrano

Wind River, de Taylor Sheridan

Jeune Femme de Léonor Serraille

En Attendant Les Hirondelles (The Nature Of Time) de Karim Moussaoui

Lerd (Dregs), de Mohammad Rasoulof

Posoki (Directions), de Stephan Komandarev

Out, de Gyorgy Kristof

Western, de Valeska Grisebach

Fortunata (Lucky), de Sergio Castellitto

Las Hijas, de Abril (Les Filles D’avril / April’s Daughter), de Michel Franco

L’Atelier, de Laurent Cantet

Tesnota (Etroitesse / Closeness), de Kantemir Balago

Aala Kaf Ifrit (La Belle Et La Meute / Beauty And The Dogs), de Kaouther Ben Hania

La Fiancée du désert, de Cecilia Atan et Valeria Pivato

Barbara, de Mathieu Amalric

Hors compétition

Visages, d’Agnès Varda et JR

How to talk to Girls at Parties, de John Cameron Mitchell

Mugen Non J?nin (Blade Of The Immortal), de Takashi Miike

Séances spéciales et séances, de minuit

Prayer Before Dawn, de Jean-Stéphane Sauvaire

Ak-Nyeo (The Villainess), de Jung Byung-Gil

Bulhandang (The Merciless), de Byun Sung-Hyun

Demons In Paradise, de Jude Ratman

Sea Sorrow, de Vanessa Redgrave

Napalm, de Claude Lanzmann

Promised Land, d’Eugene Jarecki

Clair’s camera, de Hong Son-soo

They, d’Anahita Ghazvinizadeh

Une suite qui dérange, de Bonni Cohen et Jon Shenk

Douze jours, de Raymond Depardon

Court métrages

Pépé Le Morse, de Lucrèce Andreae

A Drowning Man, de Mahdi Fleifel

Lunch Time, de Alireza Ghasemi

Across My Land, de Fiona Godivier

Koniec Widzenia, de Grzegorz Mo?da

Xiao Cheng Er Yue, de Qiu Yang

Damiana, d’Andrés Ramirez Pulido

Push It, de Julia Thelin

Or compétitions seront également présentés un épisode de la saison 3 de Twin Peaks ainsi

Nos favoris

Bong Joon-Ho, le réalisateur coréen, pourrait bien nous surprendre une nouvelle fois à Cannes. Après Mother, Snowpiercer ou encore Memories of Murder, Okja est un film fantastique qui promet beaucoup. Happy end, de Michael Haneke, double Palme d’Or à Cannes, est aussi un de nos favoris. A Gentle Creaturede Sergei Loznitsa, 3ème long métrage du documentariste ukrainien après My Joy et Dans la brume, pourrait également créer la surprise.  On attend avec impatience Le Redoutable de Michel Hazanavicius, un film sur Jean-Luc Godard avec Louis Garrel, tiré d’un roman de son ex-femme Anne Wiazemsky.

A noter également que Monica Belluci sera la maîtresse de cérémonie pour l’ouverture et la clôture du festival de Cannes. Le premier épisode de Twin Peaks, saison 3, sera diffusé également en avant-première lors du Festival.

 

Signaler une erreur.

Rejoins-nous sur Facebook !