Cinéma français : les bandes-annonces bien pourries de l’été

Le cinéma français tombe de plus en plus bas !

maxresdefault
Rattrapages

Cet été, si vous voulez aller au cinéma voir un film français, attendez-vous surtout à voir des navets. focuSur vous propose un florilège de ces nanars 100% made in France.

Le mercredi 21 juin, premier jour de l’été, coïncide avec la sortie du film Ava, présenté au Festival de Cannes. Cela pourrait laisser à présager un été sympa dans les salles obscures. Mais il n’en est rien, en grande parti grâce au cinéma français, qui va sortir navets sur navets jusqu’à la rentrée. Vous n’allez pas en croire vos yeux.

Les français et la comédie, ça n’est pas ça. On regrette le temps des Bertrand Blier, des Tontons Flingueurs, des Bernie Noel, des Visiteurs ou des Bronzés font du Ski. Aujourd’hui, on met à l’affiche un film avec Eric & Quentin ou un énième chef d’oeuvre avec Franck Dubosc. “On peut rire de tout, mais pas pour rien” disait Pierre Dac. Une phrase à laquelle les producteurs français devraient réfléchir.

Bad Buzz, de Stéphane Kazandjian

Au sommet de leur carrière, Eric & Quentin font un terrible bad buzz qui menace d’anéantir leur réputation. Un film qui ne devrait pas rester longtemps à l’affiche.

Les ex, de Maurice Barthélémy

Les ex, de Maurice Barthélémy, avec Jean-Paul Rouve et Maurice Barthélémy raconte la vie de quatre personnages, tantôt harcelés par leurs ex, tantôt en train de recoller les morceaux, pendant qu’un autre vit avec le chien de son ex, sans parler d’un prêtre qui tente tant bien que mal d’oublier qu’il va célébrer le mariage de son ex à l’église. Un synopsis de haute volée, comme vous avez pu le comprendre. Il fera beau fin juin, alors restez chez vous, et évitez les salles obscures si vous aviez prévu d’aller voir ce film !

Le Manoir, de Tony Datis

Encore une perle sortie le 21 juin. Un film qui réunit un casting 5 étoiles… de Youtubeurs. Cette comédie horrifique à la Scary Movie raconte la soirée cauchemardesque d’une bande d’étudiants qui squatte un manoir isolé. La promo est assurée sur les comptes Facebook, Snapchat et Instagram de ces influenceurs aux centaines de milliers de fans. Mais on sent le navet à plein nez.

Mon poussin, de Frédéric Forestier

Avec Isabelle Nanty. Le résumé du film parle de lui-même :

Vincent, 18 ans, se fait larguer par Elina. C’est son premier amour, c’est la fin du monde ! Ses parents décident donc de prendre les choses en main et vont tout tenter pour lui faire oublier cette fille : il devra les suivre dans une cure de désintoxication amoureuse dont ils vont imaginer le programme…

Rattrapage, de Tristan Séguéla

Un jeune homme est au rattrapage mais ne veut pas louper le plus grand festival de musique électronique au monde. Alors, il se dit qu’il arrivera sans doute à réviser en festoche. Dans ce film de Tristan Séguéla, tout à l’air mauvais, de la prestation des acteurs en passant par le scénario et la musique du film. Accablant.

Loue-moi, de Coline Assous et Virginie Schwartz

Lea se fait passer pour une avocate auprès de ses parents. Mais en réalité, elle leur cache qu’elle est entrepreneuse et a monté une société permettant de louer des personnes pour tout type de tache. Mais Léa va se perdre dans ses identités… Rien que le fait de cacher à ses parents que l’on est entrepreneur semble être une idée de scénario débile …. Ne va pas me voir serait un titre plus adapté pour le film.

Cherchez la femme, de Sou Abadi

Avec Félix Moati, Camélia Jordana. L’histoire d’un couple de Science-Po Paris qui décide de partir faire un stage de fin d’études à New-York, aux Nations-Unis. Mahmoud, le grand frère de Leila, qui revient du Yemen, veut radicaliser sa soeur et la force à quitter son copain.

Quel film a l’air le plus mauvais, selon vous ?

Signaler une erreur.

Rejoins-nous sur Facebook !