Mother : explications sur la fin du film de Darren Aronofsky

Mother est un film mystérieux, rempli de symboles qui permettent de comprendre davantage l’histoire proposée par Darren Aronofsky.

Attention, spoilers ! Cet article révèle des éléments clés de l’intrigue de Mother. Il serait préjudiciable de le lire si vous n’avez jamais vu le film.

Bien entendu, l’explication que je vais livrer est totalement fondée sur ma propre interprétation. Je ne sais pas plus que vous ce qu’a vraiment voulu raconter Aronosky. Mais plusieurs éléments indiquent que le réalisateur s’est une nouvelle fois inspiré de la Bible, à l’instar de ce qu’il avait pu faire lors de Noé ou de Pi. 

Mother pourrait raconter la vie d’un écrivain, de ses doutes jusqu’à la sortie de son livre, et la critique que ce livre engendre. Dès le début du film, la caméra nous incite à plonger dans le quotidien de ce couple interprété par Javier Bardem et Jennifer Lawrence. L’un est un écrivain connu qui souffre du syndrome de la page blanche, pendant qu’elle, sa source d’inspiration, gère toute la maison. Un jour, ils ont une relation sexuelle, et, dès lors, Javier Bardem redevient la machine à best seller qu’il était avant. Un bébé nait, celui-ci se fait lyncher par le public, son inspiration disparait, puis réapparait après, sous la forme d’une autre femme. Mais une autre explication possible m’est également venue à l’esprit.

Mother semble être une métaphore biblique du Jardin d’Eden, en filmant à la première personne un couple dans l’intimité de leur maison. Ce couple, qui n’a pas de relation sexuelle, va accueillir le Mal et la tentation au sein même de leur maison, lorsque Ed Harris et Michelle Pfeiffer débarquent. Seraient-ils l’incarnation du  mal ou celle d’Adam et Eve succombant à la tentation (au moment de leur relation sexuelle) ?

Les deux fils fratricides pourraient évoquer Cain et Abel. Ainsi, Jennifer Lawrence serait la Terre, tandis que Javier Bardem un Dieu se souciant peu de son interêt. La caméra, centrée sur Jennifer Lawrence, nous fait vivre ses émotions, comme si la Terre était le personnage central du film. Chaque transformation de la maison montre les séquelles que l’homme inflige à la Terre.

Javier Bardem laisse entrer dans sa maison les hommes, sans résistance. Ces squatteurs, créés par Dieu, le vénèrent tout au long du film, alors qu’ils n’accordent aucune importance à la Terre, Jennifer Lawrence, la mère de tous les hommes. Dieu lui même ne se soucie que trop peu de la situation de la Terre, malgré que la mère n’ait cessé de répéter qu’il fallait la protéger. Dieu n’a de réponse que  il faut leur pardonner, pendant que les hommes détruisent la Terre, et tue ses enfants. Tant et si bien que la Terre décide de s’auto détruire, souillée par les hommes.

MISE A JOUR

Récemment, Darren Aronosfky a mis a révélé les explications sur l’histoire du film

Il s’agirait d’une métaphore sur la mère nature. Voici un article qui reprend en détails les explications de Daren Aronofsky à propos de l’histoire du film Mother.  

Signaler une erreur.

Rejoins-nous sur Facebook !