Credo, l’application qui permet de noter vos proches, comme dans Black Mirror

Credo, l’application qui fait froid dans le dos

Black Mirror chute libre épisode 1 saison 3

Il est désormais possible de noter votre entourage grâce à l’application Credo. Attention, cet article  pourrait vous glacer le sang.

La série Black Mirror est connue pour anticiper le monde de demain. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que le monde selon Black Mirror, ça n’est pas très gay. Mis à part l’épisode de San Junipero, récompensé très justement aux derniers Emmy Awards, Black Mirror nous dévoile un avenir très sombre et incertain, dans un futur proche souvent dépassé, où l’homme est sous l’emprise de la machine et des nouvelles technologies. Comme lorsque Waldo, un emoji, devient candidat à une élection municipale, dans The Waldo Moment, émoticone qui ressemble d’ailleurs étrangement à un nouvel Emoji développé par Apple pour l’Iphone X.

Parmi tous ces épisodes de la série culte, on se souvient du premier de la saison 3. Lacie, (qui n’est pas un disque dur !) est une jeune femme tout à fait normale, qui veut devenir la plus populaire possible, afin de pouvoir acheter son propre appartement dans les beaux quartiers. Pour cela, elle doit devenir encore plus populaire, afin de pouvoir améliorer sa note de 4,2 sur 5. Plus la note de Lacie est haute, plus elle a des facilités à accéder à ce qu’elle souhaite, comme l’octroi d’un prêt bancaire, pour financer son futur bien immobilier.  Mais à force de commettre des faux pas, la note de Lacie va dégringoler, la rendant prisonnière d’une spirale infernale.

Credo application

L’application Credo vous permet de noter votre entourage

Mais la réalité a dépassé la fiction. Si Lacie n’existe pas, en revanche, une application répondant au nom de Credo a été développée. L’algorithme de l’application calcule votre e-notoriété et votre réputation selon des notes, décernées par votre entourage. Une note est calculée entre 0 et 360, le maximum. Les notes sont anonymes, et « garantissent l’objectivité ». Le but ici, c’est de réaliser un maximum d’interactions, pas de tout faire pour être populaire, selon les développeurs.

Le fondateur a en effet du se défendre, dans un post Medium afin de montrer pourquoi Credo est différent de Black Mirror. Il explique notamment que :

  • Dans Black Mirror, chaque micro-interaction peut être notée. Sur Credo, seules les interactions importantes (comme une transaction) peuvent être évaluées.

  • Dans Black Mirror, toutes les notes ont la même influence. Sur Credo, la relation et la fréquence des interactions déterminent les coefficients.

  • Dans Black Mirror, les notes sont attribuées publiquement. Sur Credo, les notes sont anonymes, vous ne connaissez pas les auteurs des avis donnés.

De quoi bien vous faire flipper tout de même. Si vous êtes fous, vous pouvez tenter de télécharger Credo ici.

Source

Signaler une erreur.

Rejoins-nous sur Facebook !