Top 10 des publicités American Apparel qui ont fait scandale

Ces publicités récentes ne sont pas passées inaperçues

American Apparel a fait faillite. Racheté par un groupe canadien, on ignore encore à quelle sauce la marque de prêt à porter va être mangée. En attendant, focuSur vous propose un retour sur leurs meilleurs publicités !

Procédure de faillite, liquidation judiciaire, difficultés financières. Comme nous vous l’expliquons sur focuSur, depuis quelques années, American Apparel a du mal à joindre les deux bouts. En partie à cause d’une production faite aux USA, ce qui rend difficile tout objectif de marge à la fin de chaque exercice. Mais American Apparel, c’est avant tout une stratégie de communication unique.

La marque de Los Angeles a ainsi fait parler d’elle depuis sa création en 1989 en raison de ses publicités tantôt suggestives, tantôt choquantes, sexistes ou un peu trop sexy. M. Charney, son PDG, renvoyé en 2014, dans la foulée d’allégations d’inconduite sexuelle, était friand de ce type de communication.

L’image sulfureuse d’American Apparel qui fait vendre

Pour chaque nouvelle campagne American Apparel, une association (ou plus) montait au créneau dans les médias afin de dénoncer des abus. Mais pas que : des journalistes, comme cette anglaise, qui, il y a quelques années, avait rédigé une tribune dans le quotidien très sérieux The Guardian, afin de dénoncer AP :

 «Qu’American Apparel nous épargne ses fantasmes sur les écolières», avait-elle notamment écrit.

Il faut dire que la campagne en question était osée. Un fessier d’écolière caché par des sous-vêtements en guise de visuel. Cette écolière, penchée en avant, porte une jupe American Apparel. La campagne s’appelle tout simplement «back to the school» («retour à l’école», en français), et fait vraisemblablement appel aux fantasmes.

american-apparel-écolieres
Campagne 2014 «back to the school» («retour à l’école», en français) d’American Apparel

American Apparel, le porno jeune et branché

Mais cette campagne osée n’est pas la seule à contenir des suggestions sexuelles. Pour faire la promotion de ses jambières, American Apparel n’avait pas hésité, en 2008, à faire appel à l’actrice pornographique Faye Reagan lors d’une campagne intitulée « Swimming ». L’année suivante, d’autres actrices X dont Charlotte Stokely ont posé pour American Apparel, la plupart du temps dans le plus simple appareil.

20-Controversial-AA-Ads-06-960x500

Neats Pleats (2011)

20-Controversial-AA-Ads-10-960x500

« Meets Trudy » (2013)

20-Controversial-AA-Ads-19-960x500

“Bodysuits and Thigh-Highs” (2013)

20-Controversial-AA-Ads-18-960x500

 

« Summer basics » (2013)

20-Controversial-AA-Ads-08-960x500

« Now Open » (2012)

20-Controversial-AA-Ads-14-960x500

En 2014, la campagne Made In Bangladesh a fait également couler beaucoup d’encre

20-Controversial-AA-Ads-07-960x500

Spread Eagle (2014)

20-Controversial-AA-Ads-13-960x500

Et encore beaucoup d’autres

pub-american-apparel-16 pub-american-apparel-26 Ad_Vice Japan 100605.ai Ad_Playboy (France) 110907.ai pub-american-apparel-28

 

Signaler une erreur.

Rejoins-nous sur Facebook !