La SNCF détourne le nom des villes

La nouvelle campagne de la SNCF qui détourne le nom des gares

Amusant. La SNCF s’est associée avec l’agence TBWA// afin de détourner le nom des gares françaises, le temps d’une campagne publicitaire décalée.

La SNCF détourne une nouvelle fois le nom des villes (et c’est plutôt réussi)

Ca n’est pas tous les jours que la SNCF va vous faire sourire. Hausse des prix, insécurité dans certains trains malgré la hausse des contrôles, retards… Et pourtant, l’entreprise ferroviaire soigne son image de marque via des publicités accrocheuses.

En 2006, SNCF a crée Intercités, la branche SNCF des trains moyennes distances, qui desservent les villes moyennes. Ce sont 300 villes qui sont reliées entre elles par le train, des villes que vous connaissez surement mais où vous n’êtes peut être jamais allé. C’est dans le but de vous faire connaitre ces villes que la SNCF a lancé cette campagne pub. Après tout, ce sont à eux de nous faire préférer le train.

Un Chateau avec un chevalier roux pour Châteauroux, un homme avec une ville sur le dos pour Deauville, du linge qui sèche pour le pont de Tancarville…. Plein de visuels décalés, comme vous pouvez le voir ci-dessous. Ainsi, la SNCF met à l’honneur le terroir français, et ça fait plaisir.

1-Châteauroux-800x606 2-Nevers-800x606 3-Limoges-800x606 4-Cahors-800x606 5-Le-Havre-800x606 6-Clermont-Ferrand-(1)-800x606 7-Montpellier-800x606 8-Nancy-800x606 9-Toulouse-800x606 10-Paris-800x606 11-Marseille-800x606 12-Caen-800x606 13-Deauville-800x606 14-Granville-800x606 15-Bordeaux-800x606 16-Saumur-800x606 17-Strasbourg-800x606 18-Tours-800x606

Signaler une erreur.

Rejoins-nous sur Facebook !