Sous le Donjon de Manu le Malin : Misericordia, nouvel EP de W.L.V.S, est disponible

Misericordia est le nouvel EP de W.L.V.S, que vous avez pu entendre dans le documentaire « Sous le Donjon de Manu le Malin ».

Vous étiez des milliers à poster des messages sur les réseaux sociaux afin de connaitre l’ID de ce son, après avoir visionné le documentaire « Sous le Donjon de Manu le Malin ». Dans ce documentaire, le petit génie de la techno et du hardcore se livrait, lui qui est si timide habituellement. Forcément, dans le documentaire, la musique signée Manu Le Malin mélangeait techno et hardcore. Et la dernière track du documentaire, une bombe techno puissante et mélancolique, est enfin sortie, après plusieurs mois d’attente.

Le titre du documentaire fait directement référence au Manoir de Keroual, dans lequel Manu le Malin mixe chaque année pour le Festival Astropolis, dont nous vous dévoilions la programmation complète il y a quelques semaines, ainsi que le château de Keriolet, en Bretagne, sa deuxième maison, dans laquelle le tournage a été réalisé. Le documentaire dévoile la carrière musicale de Manu le Malin depuis les années 90.

W.L.V.S, est un duo composé du fruit de la collaboration d’Electric Rescue, un des pionners de la rave en France, et de The Driver, l’alias techno de Manu le Malin. Leur nouvel EP est disponible à la vente, en EP digital le 16 juin et en vinyle le 5 juin, pour l’instant à l’écoute sur le web. Pour le plus grand bonheur de certains.

W.L.V.S EP Misercordia disponible sur Deejay.de.

SourdOreille raconte l’histoire derrière le morceau Misericordia

30 avril 2016. Dans un vieux minibus un peu pourri, notre équipe met le cap sur Concarneau. Direction Keriolet, où le tournage de notre film “Sous le donjon de Manu Le Malin” commence dès le lendemain avec le principal intéressé. À quelques kilomètres de notre destination, Manu sort sa clé USB et nous fait écouter les nouvelles maquettes de W.LV.S., le projet qu’il mène avec Electric Rescue en tant que The Driver. Sur les enceintes pourries du Traffic qui semblent vivre leurs derniers instants, on découvre alors “Misericordia”, énorme hymne techno qui semble avoir été enregistré dans une cathédrale. Frissons. Six mois plus tard, on décide de boucler notre film avec ce track, que les deux loups ont, entre temps, achevé.

Signaler une erreur.

Rejoins-nous sur Facebook !