Notre sélection d’artistes à voir impérativement au festival Nuits Sonores 2019

Photo Instagram @guillermo_del_cheno
Nuit 1, Hall 1 Les Nuits Sonores. Photo Instagram @guillermo_del_cheno

On vous a concocté une sélection d’artistes à aller voir lors de la prochaine édition de Nuits Sonores, en jonglant entre révélations récentes, artistes confirmés, live inédits et B2B qui promettent.

Alors que la programmation Days & Nights de la 17ème édition de Nuits Sonores a été annoncé ce mercredi, la rédaction vous invite à découvrir ou redécouvrir ces artistes que nous avons sélectionné pour vous.

Day 1 : A Day with Bonobo

Le Day 1 est articulé autour de musiques caraibennes et brésiliennes. On note un concert jazz de Nubya Garcia, au Sucre, mais aussi le DJ set de Bonobo inspiré des musiques de cette région du monde, et enfin un DJ set d’Andrew Weatherwall, un des boss de la techno made in England. 

Nuit 1

Au Hall 1, on vous propose un concert du trio jazz The comet is coming (oui encore un), puis vous vous faufilerez dans le Hall 2 pour écouter un savant mélange entre sonorités EBM – rave – trance très années 90 avec Model 500, le projet de Juan Atkins, et le parisien I Hate Models et les lyonnais de chez BFDM J-Zbel, qui remettent ces sonorités aux gouts du jour.

Hall 3, une autre signature de BFDM, le parisien Simo Cell et ses dj-sets reggaeton, et le live de l’artiste tunisienne Denna Abdelwhaed, signature de chez Infiné, à mi-chemin entre techno et son ambient, avec des sonorités maghrébines. 

Day 2 : A Day with Peggy Gou

Une journée riches en émotions. La coréenne Peggy Gou, figure montante de la musique électronique et personnage hyper médiatique, nous étonne en proposant un plateau d’artistes de haute volée, éclectique et recherché. Nous aurons la chance de voir Ben UFO, un des meilleurs DJ actuels, aux côtés de Roi Perez, immense digger. Au Sucre, les deux groupes napolitains Mystic Jungle et Nu Guinea mélanges rythmes tropicaux et beat house. En exté, ne manquez pas le set de Geo-logy.

Day 3 : A Day with Maceo Plex

On avoue avoir été un peu déçu en entendant encore une fois le nom de Maceo Plex associé avec Nuits Sonores. En revanche, il joue son rôle de curateur à merveille, en sélectionnant des artistes qui nous plaise. On vous conseille vivement d’aller voir le live de Radioactive Man, qui se produit très peu en France. On reste au Sucre pour le live new wave de C.A.R, tandis que Joy Orbison sera sur l’esplanade en mode UK Garage. Mars Levi du label Correspondant de Cardini, est aussi à voir sur l’esplanade. 

Nuit 3

Alors que la Nuit 2 est consacrée au Circuit Electronique, on s’aventure aux Usines Fagor Brandt, lors de la Nuit 3. Petite confidence, le lieu a d’ailleurs été repensé pour cette 17ème édition. Nuits Sonores ont crée une scène centrale avec les artistes qui joueront au milieu du public. A peine arrivé que l’on se dirige Hall 2, pour danser devant le B2B entre Volvox +Umfgang du mouvemement disco Woman, un de nos coups de coeur du moment, et les live de CursesAbschaum et Nitzer Ebb, groupe mythique EBM (Electronic Body Music) musique post-industrielle, new wave et punk.

Le Hall 3 sera consacré à l’italo disco. A voir absolument, le set de Rago & Farina légendes Italo disco, et Barbara Boeing, une artiste qui aime mélanger boogie brésilienne, house & acid. 

Nuit 4

Nous évoquions Jennifer Cardini quelques lignes au-dessus. On retrouve la française  Nuit 4 sur le Hall 3. Petite surprise avec le live de Charlotte Gainsbourg au Hall 1, et gros kiff sur la scène 2, tournée autour des percussions : Tony Allen célèbre batteur compose un live avec Jeff Mills, un projet aux sonorités jazz – acid, et  Nihiloxica, un projet né à l’Atonal à Berlin entre un groupe d’allemands et d’ougandais avec des rythmiques à découvrir. Enfin, le B2B très attendu entre DJ Normal 4 et Jan Schulte devrait nous faire danser jusqu’au bout de la nuit.

Day 4 : A Day with Lena Willikens

Nous avons choisi de vous présenter le Day 4 en dernier car c’est sans conteste notre jour préféré. A vrai dire, si vous ne pensiez faire qu’un seul jour, n’hésitez pas !

Lena Willikens fait partie de ces artistes actuels hyper influents de la scène de Dusseldorf. Accompagné de Vladimir Ivkovic, ils aiment jouer de la techno downtempo (autour de 110) quand la plupart des DJ jouent à 125 ou 130 BPM. Ils seront accompagnés par Donato Dozzy, acclamé partout où il joue. Au Sucre, nous irons voir le live de la canadienne Marie Davidson et celui de Tolouse Low Trax. Sur l’esplanade, I-F jouera ses plus belles pépites disco. 

Rendez-vous en mai prochain.

 

 

 

 

 

Signaler une erreur.

Rejoins-nous sur Facebook !