Le festival Astropolis dévoile sa programmation de nuit

Au total, ce sont plus de 40 artistes qui sont attendus à Brest pour faire la fête les 5,6 et 7 juillet prochains.

Astropolis fête ses 25 ans. 25 années de rave, d’émotions, de live et de DJ set époustouflants et de bonne humeur. Pour les 25 ans du festival, les organisateurs ont mis la barre très haut en annonçant en avant-première la venue de Jeff Mills et « Mad » Mike Banks sous le projet mythique X-102 (Underground Resistance) vous n’êtes pas au bout de vos surprises avec cette programmation alléchante.

Des projets atypiques

Chaque année, Astropolis met en avant avec réussite les projets live tous plus audacieux les uns que les autres. Pour la 25ème édition, c’est un ensemble orchestral qui accompagnera le DJ et producteur français Arnaud Rebotini pour une réinterprétation de la BO du film 120 Battements par Minute. Max Cooper interprétera un live audiovisuel kaléidoscopique, tandis qu’Apparait jouera son nouveau live electronica & pop.

Des ambassadeurs de la scène électronique internationale

Parmi ces ambassadeurs, citons l’un des meilleurs artistes du moment, Paula Temple. Ses sets techno à la limite du hardcore et ses live hybrid d’une richesse et d’une énergie folles font de Paula Temple l’une des références actuelles. A noter que Paula Temple va sortir un album très attendu en Mai.

Keroual : Doc Daneeka @Alex Fontaine

Les pépites à ne pas manquer

Dans un registre différent Call Super a su, en quelques années, devenir un artiste que les organisateurs de festivals s’arrachent.

Call Super, à l’instar de Lena Willikens et Vladimir Ivkovic (Salon des Amateurs) et de la scène hollandaise, mélange breakbit, house, jungle et esprit rave avec minutie dans ses sets très pointus, variés et toujours très dansants.

A noter la venue du petit poucet Jensen Interceptor, l’un de nos coups de coeur du moment, qui produit une musique électronique totalement débridée. Autre coup de coeur du moment, Skee Mask et sa techno breakée down tempo est à découvrir absolument.

Du hardcore

Si vous aimez la techno plus rapide, Kobosil, résident du Berghain, dont le set à Unpolished 2018 a fait grand bruit, est lui aussi une tête d’affiche très attendue. Le festival fait aussi la part belle à la techno hardcore en invitant Somniac One, de la firme PRSPCT (KRTM), jeune fleuron du hardcore hollandais, gros coup de coeur de 2018 à base de kicks assassins, et on note avec le plus grand plaisir le retour de Elisa Do Brasil, étendard de la drum’n bass, qui avait joué un set totalement fou l’an dernier.

Les amateurs de house pourront aller taper du pied devant Dennis Sulta. Enfin, The Driver aka Manu le Malin sera lui aussi de la partie.

Programmation Nuits Astropolis 2019

Signaler une erreur.

Rejoins-nous sur Facebook !