La Dream Nation, une 6ème édition explosive !

Déjà 5 éditions passées et toujours la même énergie débordante au rendez-vous.

Par Sophie Gennarro

Durant 3 jours, du 20 au 22 Septembre, ce fût un défilé de plus de 15 000 festivaliers aux Docks de Paris venus danser dans un décor géant dignes des plus grands évènements de musiques électroniques, avec des centaines de lasers, des vijings de fou furieux et des sets endiablés.

alt=dream-nation-festival-laser-photo-optmisée-google"
alt=dream-nation-festival-laser-photo-optmisée-google"

Dream Nation a une nouvelle fois réuni la crème des DJ internationaux.

Avec ces 22 000m2 d’espace festif et ses 8 scènes, les 68 artistes sélectionnés avec soin ont pu faire vibrer une foule en délire.

Cette année, la programmation  underground et insolite a réuni têtes d’affiches rares et nouvelles idoles plébiscitées. Côté scène du Main Event, le samedi soir, le public a particulièrement apprécié cette année les mixes et les lives d’Infected Mushroom et Bliss (sur la scène trance), de Black Sun Empire, Riot Ten, Spag Heddy vs Dubloadz et Figure (sur la scène dubstep / drum n’bass), Radical Redemption et N-Vitral (sur la scène hardcore), Keith Carnal et Luke Slater aka Planetary Assault Systems (sur la scène techno).

Les têtes d’affiches Infected Mushroom et Radical Redemption, très attendues, ont particulièrement impressionné la foule des festivaliers qui leur ont rendu fièrement en donnant tout sur le dance-floor. L’atmosphère était dingue.

La Dream Nation reste l’un des regroupements majeurs de mordus de musiques électroniques dansants sur les meilleurs écrins sonores et visuels.

Des lasers à nous en mettre pleins les yeux et des basses à nous faire gigoter toute la nuit.

Les deux autres rendez-vous du festival ont été aussi couronnés de succès, avec un Opening, le vendredi soir, confié au collectif Possession, et le Closing, le dimanche en journée, qui s’est déroulé pour la première fois à la Gare des Mines.

Avec cette 6e édition grandiose, la Dream Nation réaffirme sa singularité, son indépendance et sa passion pour toutes les musiques électroniques.

Rendez-vous en septembre 2020 pour la 7e édition de Dream Nation !

Signaler une erreur.

Rejoins-nous sur Facebook !