En images : New York et ses boules de cristal pleines de déchets

Dix-huit boules de cristal s’offrent désormais aux new-yorkais comme pour mieux leurs révéler un avenir… sans surprise!

Montée sur un piédestal qui s’illumine la nuit, chaque sphère de verre contient des débris, tristes témoins de notre société de consommation. On est hypnotisé par ce concentré de déchets sans intérêt, polluants pour la plupart, mais qui appartiennent ici à un monde fantasmagorique. Paula Hayes donne une seconde vie à ces pièces de transistor, matériel industriel, baguette d’acrylique ou bout de plastique, le tout saupoudré de paillettes issues de  CD pulvérisés. Le résultat est bluffant.

20150220_104613

Paula Hayes maîtrise parfaitement l’exercice. Artiste plasticienne d’origine américaine, elle est également paysagiste, et son thème de prédilection est le rapport de l’homme à son environnement. Ses terrariums sont mondialement reconnus, et ont d’ailleurs fait l’objet d’une exposition au MOMA à NY en 2010. Selon le curateur de cette exposition intitulée « Gazing Globes »,

Paula Hayes utilise ici pour la première fois de nouveaux matériaux, tout en faisant référence à ses fameux terrariums. Ainsi, l’artiste traite de nos déchets industriels comme d’une matière organique. Entre le rêve et la réalité, un objet d’origine médiéval et notre quotidien débordant d’outils technologiques, Paula Hayes nous amène à réfléchir sur l’acte de consommation en lui-même.

Screen Shot 2015-02-23 at 11.59.15 AM 20150220_104958 20150218_182053 20150218_182006

« Gazing Globes » de Paula Hayes, sur Madison Square Park à NY du 19 février au19 avril 2015.

Signaler une erreur.

Rejoins-nous sur Facebook !