Le chiffre du jour : La France et l’obésité face au reste du monde

Une étude complète sur l’obésité et le surpoids

Alors que le surpoids progresse fortement en France, on appris ce mardi que 50% des français de plus de 30 ans est obèse ou en surpoids. A-t-on raison de s’inquiéter ? Que vaut ce chiffre ramené à l’échelle mondiale ?

On apprend aujourd’hui mardi qu’un Français sur deux est obèse ou en surpoids, à plus de 30 ans. Un chiffre qui alerte les autorités. Sur 29 000 personnes sondées, 9.000 Français, soit 56,8% des hommes et 40,9% des femmes, sont en surpoids, après 30 ans. C’est le quotidien Le Monde, qui a publié l’étude de l’Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm) ce mardi 25 octobre.

Les chiffres de l’obésité et du surpoids en France

En France, c’est le département du Nord qui est le plus touché par cette statistique. On dénombre plus de 25,6% des gens en situation d’obésité, contre seulement 10,7% à Paris et 12,3% à Lyon. Pour arriver à ce calcul, les chercheurs ont calculé l’IMC (Indice de Masse Corporelle) de leur panel. Attention, tout de même, à ne pas confondre obésité ou surpoids. L’Organisation Mondiale de la Santé, il y a surpoids quand l’IMC est égal ou supérieur à 25. En revanche, il y a obésité quand l’IMC est égal ou supérieur à 30.

Comparons ces résultats avec ceux des autres pays

Lorsque l’on ramène ces résultats sur un plat international, a-t-on raison de s’inquiéter ? L’agence statistique de l’UE a récemment publié une étude montrant que la France comptait 15,3% d’obèses chez les plus de 18 ans. Malte, le pays de l’Union européenne qui enregistre le plus d’obèses de plus de 18 ans, dénombre 28,1% des hommes et 23,9% des femmes dans cette situation. La Roumanie, à contrario, est le pays d’Europe le moins touché, avec 9,4% d’obèses. La France est derrière dans ce classement, derrière Malte, la Lettonie la Hongrie et le Royaume-Uni étant les plus mauvais élèves.

Il n’empêche que la malbouffe coute cher l’Etat : 20,4 milliards d’euros par an, selon une étude publiée récemment par Les Echos, tant et si bien que Bercy propose de taxer plus lourdement la malbouffe et autres junk food. Difficile à croire, tout de même. Il faut dire que selon l’agence statistique de l’UE, plus de la moitié (51,6%) du Vieux Continent est en surpoids, un chiffre, qui, rappelez-vous, est similaire en France…

L’Organisation Mondiale de la Santé présentait une étude complète sur le surpoids en 2014. Plus de 1,9 milliard d’adultes de 18 ans et plus étaient en surpoids. Et sur ce nombre de personnes en situation de surpoids, un tiers environ, soit 600 millions étaient obèses. Le site Health Intelligence a publié en 2015 une étude complète sur les pays au monde les plus touchés par l’obésité.

Les pays les plus touchés par l’obésité

Le site Health Intelligence a publié en 2015 une étude complète sur les pays au monde les plus touchés par l’obésité. Premier de ce classement, les îles Tonga, avec 86,1% de personnes obèses ou en surpoids. A contrario, la Corée du Nord ne compte que 4,4% d’individus en surpoids.

Signaler une erreur.

Rejoins-nous sur Facebook !