Le maire de Pittsburgh va au clash avec Donald Trump sur les accords de Paris

La ville de Pittsburgh aux USA a été cité par le Président Donald Trump pour justifier du fait qu’il se soit retiré de l’accord de Paris.

Sauf que Bill Putedo, le maire de Pittsburgh ne l’entend pas de cette oreille. En l’espace de quelques heures, il est devenu le symbole de la résistance contre Donald Trump. 

La ville s’est immédiatement désolidarisée du fait de se retirer des accords de Paris sur le climat. Donald J. Trump avait déclaré qu’il « avait été élu pour représenter les habitants de Pittsburgh, pas de Paris », prenant une ville aux USA au hasard. Mais bien mal lui en a pris.

« Plus tourné vers Paris que vers Washington » affirme le maire de Pittsburgh

Le maire de la ville de Pittsburgh a répondu en déclarant se tourner davantage vers Paris que vers Washington. « Les Etats-Unis rejoignent la Syrie, le Nicaragua et la Russie, en décidant de ne pas participer à l’accord mondial de Paris. C’est maintenant aux villes de prendre les rênes » du respect de l’environnement a déclaré le maire. Avant d’ajouter : « En tant que maire de Pittsburgh, je peux vous assurer que nous suivrons les directives de l’accord de Paris pour nos administrés, notre économie et notre avenir ».

Voir aussi : les villes les plus green du monde 

De quoi faire jazzer et rendre le maire de Pittsburgh la coqueluche des réseaux sociaux depuis ce vendredi matin. Des milliers de requêtes Google « Pittsburgh Mayor » (comprenez maire de Pittsburgh NDLR) ont été également faites.

Qu’en pensez-vous ?

Source

 

Signaler une erreur.

Rejoins-nous sur Facebook !