« Lundi vert » : voici pourquoi il faut arrêter de manger de la viande le lundi

500 personnalités ont décidé de remplacer la viande par des végétaux tous les lundi pour limiter leur consommation de viande

Quelques 500 personnalités ont décidé de lancer un appel en ce début d’année 2019 pour rappeler oh combien il ne fallait pas manger de la viande tous les jours.

Pizza sans viande sans gluten
Pizza Vegan sans viande
photo Pixabay

Alors que les français consomment en moyenne par habitant 1,5 kg de viande par semaine, soit 3 fois plus que les préconisations des nutritionnistes, 500 personnalités ont décidé de réduire leur consommation de viande en remplaçant celle-ci par des végétaux tous les lundi. Ils ont lancé un mouvement, appelé le mouvement « Lundi vert », et ils soulignent que « la viande n’est absolument pas indispensable à l’équilibre alimentaire ».

Parmi les signataires derrière ce mouvement, Stéphane Bern, Paul Ricard, mais aussi Isabelle Adjani, le photographe Yann Arthus-Bertrand ou encore Cécile de France. Comme l’explique Yann Arthus Bertrand dans la Depêche, il ne s’agit pas de devenir végétarien, « mais plutôt à consommer de la viande qui est produite de façon responsable et durable. Il faut arrêter avec la viande industrielle. » En résumé plutôt que de manger de la viande quotidiennement, pourquoi ne pas en manger moins mais de meilleure qualité, de la viande de nos régions achetée chez un boucher qui connait la provenance exacte de sa viande ! Il faut éviter au maximum les produits industriels transformés à base de viande, et si possible la viande sous vide.

Et il réclame que les cantines de nos écoles prennent aussi cette décision. « En France, 99 % des lapins, 95 % des cochons, 90 % des veaux et 82 % des poulets de chair sont élevés de manière intensive » explique Lundi Vert, qui se repose sur 3 piliers : la sauvegarde de la planète, la santé des personnes, le respect de la vie animale.

La production de viande cause une hausse des gaz à effet de serre, consomme beaucoup d’eau et cause de la déforestation. La surconsommation de viande entraine des effets graves sur notre santé, tels que des risques de cancer, du diabète, et des maladies cardio-vasculaires. Les animaux font l’objet de « traitements inacceptables durant leur élevage industriel ou leur abattage ».

La production de viande est l’une des activités humaines ayant les conséquences les plus néfastes pour l’environnement. Elle constitue un gaspillage des ressources naturelles. Selon l’Organisation des nations unies pour l’alimentation et l’agriculture, produire une seule calorie de viande nécessite 4 à 11 calories végétales. Lundi Vert

S’alimenter avec des végétaux plutôt qu’alimenter des animaux avec des végétaux pour ensuite les consommer permettrait de dégager de 2 à 20 fois plus de protéines par hectare cultivé, et par conséquent de répondre de manière plus rationnelle aux défis alimentaires de la planète dans un contexte de population croissante. Lundi Vert

« Lundi vert » va lancer une expérience scientifique et appelle les Français à s’inscrire sur son site

N’oubliez pas qu’en janvier, c’est le mois sans alcool !

Signaler une erreur.

Rejoins-nous sur Facebook !