Petroma inc. : le défi de l’électricité verte à partir de l’hydrogène naturel


Au Mali, la société Petroma Inc. produit de l’électricité « verte » à partir de l’hydrogène naturel depuis 2012. Cette prouesse technologique profite pour l’instant au seul village de Bourakébougou, situé à une soixantaine de kilomètres de Bamako, la capitale du Mali. Mais à terme, le promoteur Aliou Diallo ambitionne de fournir de l’énergie à tout le territoire malien. 

alt="hydrogene-naturel-photo-optimisée-google-illustration-900*500
Hydrogène naturel // photo The Chemical Engineer

Une centrale pilote exploitée par la filiale Hydroma-SA

L’hydrogène naturel pourrait devenir l’énergie verte de demain. Propre, renouvelable et inépuisable, cette ressource est présente dans les sols un peu partout dans le monde. Moins coûteuse dans son exploitation que l’hydrogène fabriqué industriellement, elle pourrait aussi bien remplacer les carburants que les hydrocarbures pour les centrales thermiques produisant de l’électricité. Il y a quelques années encore, une grande partie de la communauté scientifique était très sceptique sur l’utilisation de cette ressource comme source d’énergie.

Mais un homme y croyait déjà : l’entrepreneur AliouBoubacar Diallo, déjà propriétaire de Wassoul’Or, la première société d’exploitation d’or détenue par un national au Mali. Le milliardaire s’est donné pour pari fou de transformer l’hydrogène naturel de son pays en électricité verte avec la création de la société Petroma Inc.

Après la phase d’exploration du potentiel en hydrogène naturel du Mali, sa filiale Hydroma-SA s’est tournée vers une exploitation à petite échelle. Grâce à une centrale pilote, qui transforme l’hydrogène en électricité depuis 2012, l’entreprise fournit en énergie le village de Bourakébougou, situé à une soixantaine de kilomètres de Bamako. 

22 forages positifs réalisés

L’électricité bon marché et propre de Bourakébougou devrait booster l’économie du Mali, favoriser son industrialisation tout en réduisant la pauvreté par la création d’emploi. Le fondateur Aliou Diallo veut implanter son exploitation sur toute l’étendue du territoire national pour participer à l’émergence du pays. 

La révolution introduite par Petroma Inc. dans le village de Bourakébougou a attiré l’attention du gouvernement de Bamako, qui a dépêché plusieurs ministres de l’Energie et des Mines sur le site. L’intérêt des plus hautes autorités du Mali et des partenaires étrangers ont conduit le promoteur à intensifier les recherches dans la zone. Résultats : au moins 22 forages positifs ont été découverts et confirmés par des experts internationaux. 

Pour développer plus intensément l’exploration et l’exploitation de l’hydrogène naturel par sa société Petroma, via sa filiale Hydroma-SA, Aliou Boubacar Diallo a récemment cédé ses actions dans Wassoul’Or à des investisseurs arabes, dont l’émirati Al Rahma. L’homme d’affaires ambitionne maintenant de devenir à terme le premier exploitant mondial d’hydrogène naturel.

Signaler une erreur.

Rejoins-nous sur Facebook !