Il transforme des croix gammées en images positives aux quatre coins de l’Europe

L’artiste berlinois Ibo Omari lutte contre l’antisémitisme et le racisme. Il a ainsi dédié son dernier projet à cette cause. Il est ainsi partir en guerre contre les croix gammées qui recouvrent les murs dans les capitales européennes.

Afin de lutter contre ces symboles de haine, il a tout simplement conservé le dessin d’origine en le détournant de manière originale, afin d’apporter un message positif, de joie et de paix en lieu et place de ce symbole rappelant à chacun d’entre nous l’une des pires périodes de notre histoire.

Le combat contre le facisme sur les murs des villes européennes

La campagne s’appelle Paintback ! , ce qui signifie peint en retour ! L’idée n’est pas de répondre mais bien de détourner la croix gammée en la transformant en une toute autre chose. On sait que dans certaines villes allemandes ainsi que dans les villes de l’ancien bloc soviétique, des groupes néo-nazis sont très actifs, arrivants même à hisser certains de leurs cadres jusqu’au plus hautes marches du pouvoir, comme aux Pays-Bas, en Autriche ou encore en Hongrie.

Si vous allez faire un tour sur le compte Instagram de l’artiste Ibo Imari, vous pouvez jeter un oeil à la série photos consacrée à son dernier projet. Les croix ont été volontairement censurées sur les photos.

Ibo Omari ist Besitzer des Graffitiladens Legacy

Signaler une erreur.

Rejoins-nous sur Facebook !