Regards croisés : Neïla Romeyssa, femme de lettres et de l’être

Photographe, influenceuse, écrivaine, réalisatrice, Neïla dispose de nombreuses cordes à son arc. Sa personnalité, c’est sa force : son envie de dévorer la vie, de changer se monde, d’apporter sa pierre à l’édifice. C’est avec simplicité et sincérité que l’on a pu échanger avec elle.

https://www.instagram.com/p/BxK54ddh5ng/

Ce voyage tout en légèreté nous conduit en Algérie, pays sentimental attaché à Neïla. Elle confie que son parcours a tout d’abord commencé par une adoration pour la mode. Cette capacité de pouvoir changer de peau comme de look, de s’approprier un univers ou à l’inverse exprimer ses sentiments et convictions. Étudiante en lettre à La Sorbonne, Neïla a un certain attrait pour la culture subversive et l’envie de pousser la réflexion au-delà de ses frontières. Une certaine dichotomie, pourrions-nous le penser à l’égard de la mode… Mais que nenni quand on regarde l’interaction qu’elle peut avoir avec sa communauté. 

De là, elle a su en faire sa force et plus récemment a décidé de lancer son propre podcast du nom de « Algéroisement vôtre ». 

Je ressasse mon passé vécu en Algérie avec un sujet dans chaque épisode. Je raconte mon vécu avec nostalgie et amour pour le pays qui m’a vu grandir. 

Neïla impose son style et ses idées

Une pluridisciplinarité que Neïla nous évoque comme un moyen de se démarquer, de ne pas se lasser de ce monde trop formaté et centré sur l’image. Référence à son père, qu’elle appelle affectueusement homme de lettres et de l’être, et sa famille, qui lui donnent autant d’amour que d’acceptation de l’autre.

Une influenceuse avec une portée artistique

Une acceptation qu’elle est désireuse de partager et de véhiculer avec ce podcast, mais aussi un compte Instagram du nom de @commun.exil, une exposition de photographie en Algérie en avril. Neïla c’est un sens certain du détail pour les photos et ses looks. Juste une femme qui s’impose et impose son style, son idée, Neïla ne laisse pas indifférente et n’a pas la langue dans sa poche. Ses projets artistiques sont teintés de messages en toile de fond.

Toujours un message positif

Quand on lui parle d’immigration, elle ne cache pas son émotion à parler d’une exposition qu’elle a réalisé : « EL GHORBA » qui signifie l’exil en arabe algérien. Ce projet est « l’histoire d’une épopée migratoire (in)volontaire », et elle y a exposé le chapitre 1 qu’elle a nommé « point de départ » , une série de photos qui ont été prise en Algérie.

De Alger à Oran, « EL Ghorba », un magnifique portrait de l’Algérie

D’Alger à Oran, EL Ghorba est un superbe portrait de son pays d’origine. Neila partage avec le public sa vision de l’Algérie avant qu’elle la quitte, une vision qui n’a jamais changé, une Algérie qui restera toujours parfaite dans son imperfection et qui à ses yeux, sera toujours la terre qui l’a vu grandir. En plus des photos, il y a des textes et poèmes qu’elle a écrit ; certains sont ses pensées en vrac, d’autres sont des anecdotes, des retranscriptions, des visions de ceux que Neïla a rencontré sur le tas. 

À nous tous, nous formons notre vision commune de l’exil avant de le connaître, avant de décider de s’en aller.

View this post on Instagram

🇩🇿

A post shared by Comme un exil / Exil commun (@commun.exil) on

Il s’avère que le culte de l’apparence est trop présent aujourd’hui, les gens jouent là-dessus pour pouvoir faire passer un message, c’est intéressant, mais ça risque d’être lassant, du moins pour moi. 

Instagram pour lutter contre les stéréotypes

Qu’en es-til du travail d’influenceuse de Neïla ? Peut-on être influenceur et aussi réfléchi ? Neïla nous confit qu’elle voudrait changer le culte de l’apparence sur Instagram, ces gens qui ne se basent seulement que sur les apparences et les codes de beauté classique sur les réseaux sociaux. Des codes avec lesquelles elle a aussi joué et pour l’occasion tenir le rôle d’égérie de marque pour les produits de beauté Glossier.

Une expérience riche de par les rencontres, nous dit-elle. Une aventure inoubliable ! Si elle aime confier la prise de photos sur son compte Instagram à des professionnels, elle nous dévoile, ses amis, sa famille ou elle même peuvent également prendre des clichés qui seront partagés sur son profil.

Une vision de la culture algérienne réaliste

Aujourd’hui Neïla souhaite avant tout véhiculer cette vision de la culture algérienne tolérante car c’est celle qu’elle a connu grâce à sa grand-mère, par l’ensemble de sa famille et de ses amis d’Algérie. Mettre tous les stéréotypes de côté et découvrir une mosaïque ethnique et culturelle dans ce si grand pays qu’est l’Algérie. A travers ses posts Instagram, elle propose une autre vision de l’Algérie. Par le biais de ses contenus audio avec son podcast « Algéroisement Vôtre » ou encore ses projets photos, elle invite les spectateurs à découvrir l’Algérie telle qu’elle est aujourd’hui, son Algérie. Une femme engagée pour un monde plus juste !

Ressasser son passé et sa culture, se la remémorer au point de travailler là-dessus, c’est s’aider à avancer par soi-même.

Signaler une erreur.

Rejoins-nous sur Facebook !