EN IMAGES. Les projets fous de JR à New York

On ne présente plus JR en France… ni aux Etats-Unis désormais. Un ego au niveau des pâquerettes, une énergie décuplée dès qu’il s’agit de collaborer avec d’autres artistes et de construire des passerelles entre différentes disciplines, JR est de tous les combats.

JR n’a de cesse de mettre en valeur ses collaborateurs, et de faire parler ceux qui ne sont pas sous les feux de la rampe. Son chapeau désormais mythique et ses lunettes noires le rendent méconnaissable, ses initiales JR le rendent inidentifiable, sa vie privée est des plus…  privées, et pourtant il manie les selfies comme personne et son compte Instagram est grassement alimenté en photos qui nous renseignent sur son quotidien d’artiste globe-trotter.

Walking New York - ML Adnet
Walking New York – ML Adnet

JR à New York

Difficile de savoir par où commencer tant JR a de projets en cours à New York ! Je passe sur tout ce qui n’est plus d’actualité (ses différents « Inside Out Project » sur la Highline, sur Time Square, puis au Lycée Français de NY,  et sa série au Lincoln Center avec le NY City Ballet, ou encore son court-métrage « Les Bosquets » présenté au Festival du Film de Tribeca). Mais pour tous les New Yorkais d’un jour ou ceux d’une vie, trois installations majeures sont actuellement à voir: « Unframed » sur Ellis Island (l’île où les immigrants étaient examinés avant de pouvoir débarquer sur Manhattan), « Walking New York » en collaboration avec le New York Times Magazine, et enfin la série « New York City Ballet ».

Sur Ellis Island, JR a réinvestit l’hôpital désaffecté et a entreprit de fouiller ses archives photographiques. Une fois les portraits d’immigrants sélectionnés, il en a fait des tirages à taille humaine, a découpé les silhouettes, puis les a encollées sur les murs, mobiliers ou vitres comme pour leur donner une seconde vie. Le résultat est une vision fantomatique et mystérieuse de ces vies dont la destinée se décidait au sein des murs de cet hôpital. A la suite de cette exposition, il semblerait que JR ait tourné un court-métrage avec Robert de Niro, fantôme errant dans l’hôpital. Affaire à suivre…

IMG_4124
« Unframed », JR, Ellis Island. Photo ML Sibilia
IMG_4170
« Unframed », JR. Photo ML Sibilia
IMG_4201
« Unframed » JR, Ellis Island. Photo ML Sibilia
IMG_4071
« Unframed » JR. Photo ML Sibilia

JR décore les rues de New York

Autre projet passionnant: le NY Times Magazine a contacté JR pour qu’il illustre la couverture d’un numéro d’avril. Là encore, l’artiste français a insisté pour donner la parole aux immigrants. Il a interviewé une vingtaine d’étrangers arrivés à NY moins d’un an auparavant, et a réalisé leur portrait en pied. Fidèle à son style, JR a imprimé 14 portraits plus grands que nature, et les a disséminés sur les murs des « five boroughs » (les cinq quartiers qui constituent New York City, à savoir Manhattan, The Bronx, Brooklyn, Queens, Staten Island). Une véritable chasse au trésor!

L’artiste a cependant fait une exception pour Elmar, jeune homme d’Azerbaïdjan, qui a fait la une du NY Times Magazine. Il a été collé sur les trottoirs du Flatiron plaza durant 24h. Des photos aériennes, ainsi qu’une vidéo ont été réalisées afin d’immortaliser cette superbe installation de 45 mètres de long.


Timelapse: A Walker in the City
By Andrew T. Warman for The New York Times on Publish Date April 23, 2015.

Screen Shot 2015-05-14 at 12.15.25 AM
« Walking New York » JR pour le NY Times Magazine, West Little 12th street. Photo ML Sibilia (Instagram @mladnet)
Screen Shot 2015-05-14 at 12.30.15 AM
« Walking New York », JR pour le NY Times Magazine, 23rd Street entre la 10e et la 11e avenue. Photo ML Sibilia (Instagram @mladnet)
Screen Shot 2015-05-13 at 11.33.13 PM
« Série NY City Ballet », Hudson Street, New York City. Photo ML Sibilia (Instagram @mladnet)

Signaler une erreur.

Rejoins-nous sur Facebook !