Daech a fait exécuter 74 enfants pour «Offense envers l’Islam»

Le 29 juin 2014, le calife Abou Bakr Al-Baghdadi proclame la création de l’Etat Islamique. Le territoire, qui s’étend sur l’Irak et la Syrie, est contrôlé par un réseau violent d’hommes prêts à tuer tout le monde pour imposer leur loi.

Un an après l’annonce de la création de l’Etat Islamique, le bilan est lourd. Selon un nouveau rapport de l’organisation Syrian Observatory for Human Rightsle groupe djihadiste aurait exécuté plus de 3000 personnes en une année, dont 74 enfants. Plus de 1000 victimes seraient des civils exécutés pour ne pas avoir respecté les lois de Daech.

Les enfants sont malheureusement une cible prisée par les djihadistes qui n’hésitent pas à les tuer lorsqu’ils ne suivent pas les strictes lois de l’Etat Islamique. Ce mois-ci, toujours selon le Syrian Observatory for Human Rights,  l’EI aurait crucifié deux enfants pour ne pas avoir respecté le jeûne du Ramadan. Ils auraient été disposés sur une place publique avec un écriteau indiquant leur « méfait ».

D’autres enfants sont forcés à rejoindre le camp des djihadistes. Endoctrinés et entraînés au combat, ces jeunes gens n’auront connu que la guerre dans leur pays et ils ne se rendent sûrement pas compte de l’atrocité de leurs actes.

Capture d'écran  DailyMail.co.uk
Capture d’écran DailyMail.co.uk

Pour ce groupe terroriste, toutes les excuses sont bonnes pour éliminer les opposants à leur régime totalitaire : certains sont accusés de blasphèmes, d’autres de sorcelleries. Malheureusement, leur emprise est si forte que de nombreux pays ont connu des attentats terribles liés à ce groupe. C’est le cas de la France en janvier 2015 mais aussi de la Tunisie récemment où un homme a tué 38 personnes dans la région de Sousse. C’est également le cas au Koweit où un terroriste a fait exploser une bombe dans une mosquée chiite. Le bilan est lourd : 26 morts et 227 blessés. Une menace constante qui inquiète les organisations mondiales et les grandes puissances.

Signaler une erreur.

Rejoins-nous sur Facebook !