Corée du Nord : un étudiant américain condamné à 15 ans de travaux forcés

Ce mercredi, la Corée du Nord a condamné un touriste américain à 15 ans de travaux forcés et d’emprisonnement. Son crime ? Avoir tenté de voler une bannière de propagande.

Ce mercredi, en Corée du Nord, la haute cour de Pyongyang a condamné un touriste américain à 15 ans de travaux forcés. En janvier 2016, Alors qu’il résidait à l’hôtel Yanggakdo, Otto Warmier s’était introduit dans une zone réservée au personnel pour voler un drapeau de propagande puis avait essayé de quitter le pays, avant d’être arrêté.

Un étudiant influençable

L’étudiant de 21 ans était apparu le mois dernier à une conférence de presse,pour reconnaître qu’il avait volé la bannière à la demande de la mère d’un ami, membre de l’Eglise méthodiste. Elle voulait afficher le drapeau dans son salon comme un trophée.

Pour convaincre Otto, elle lui aurait payé une voiture et promis de verser 20 000 dollars à sa mère si il se faisait arrêter et emprisonner. « J’ai accepté car ma famille souffre de gros problèmes financiers. J’ai vu cela comme une occasion en or de me faire de l’argent« , a-t-il déclaré, en larmes. Warmbier a aussi admis avoir été influencé par une fraternité secrète de l’Université de Virginie qu’il voulait rejoindre, la « Z Society« .

Déclaré coupable de crime contre l’Etat

Ce matin, au terme d’un procès expédié en une heure, Otto Warbier a été déclaré coupable de crime contre l’Etat « sous la manipulation et la protection des Etats Unis » et condamné à 15 ans de travaux forcés en prison.

John Kasich, gouverneur de l’Ohio dont le jeune homme est originaire, avait appelé Barack Obama à « tous les efforts possibles pour libérer Warmbier et tenir sa famille au courant de la procédure. »

La Corée du Nord accuse régulièrement Séoul et les américains d’envoyer des espions pour renverser le régime, et permettre au gouvernement sud-coréen (soutenu par les USA) de contrôler la péninsule.

Signaler une erreur.

Rejoins-nous sur Facebook !