La tombe connectée, la technologie nous suis même après la mort

Il se pourrait bien que la technologie numérique nous viennent en aide pour entretenir la mémoire de nos chers disparus. En effet, une innovation avec la tombe connectée existe déjà aux États-unis et cette technologie fait déjà beaucoup parler d’elle.

On savait depuis longtemps que la technologie était très pratique pour garder le souvenir des personnes disparues. À ce sujet, depuis l’invention de la photographie et des caméras vidéos, énormément de mémoire ont pu être conservées sur bandes ou sur disque dur. D’ailleurs, il est fort probable que vous déteniez dans vos albums photos personnels des clichés avec des personnes décédées aujourd’hui. Mais il semble que la technologie Internet permettent encore d’améliorer le souvenir des personnes mortes que l’on aime.

Internet investit dans la pierre tombale

Outre-Atlantique la nouvelle n’est pas passée inaperçue et la technologie a depuis fait son arrivée dans les cimetières français.

Le principe fonctionne aussi bien sur les cartes de remerciements décès comme ici ou avec le principe de la tombe connectée est intégré à la technologie du smartphone. Concrètement, un code bar est collé à la tombe et parfois aussi sur les cartes de remerciements. Il suffit alors de le scanner avec son téléphone portable pour visionner des images et des photos de la personne enterrée. Le code QR peut être protégé par un mot de passe. Le code gravé sur une plaque de commémoration ou collé sur la tombe résiste à l’humidité et au rayonnement solaire. Il est fabriqué pour fonctionner des dizaines d’années.

Les consommateurs sont au rendez-vous et les entreprises du numérique proposant cette technologie se multiplient.

Comment fonctionne la tombe connectée ?

C’est une société d’informatique qui gère la création et l’accès aux ressources. L’utilisateur doit créer un compte personnel gratuit et souscrire à des options payantes. Le tarif varie avec le nombre de photos, le type de format numérique (vidéo, son, image). Selon les entreprises les formules sont différentes.

Mais globalement, l’idée reste la même. Depuis votre ordinateur, tablette ou smartphone vous envoyez des supports numériques illustrant la vie du défunt. Elles sont stockées sur un serveur et accessibles depuis la tombe.

Une technologie pour la mémoire

tombe connectee

Cet art mortuaire technologique inquiète les plus réticents mais semble très bien acceptée par les jeunes générations. Le risque de détournement est faible et pour des raisons déontologiques et de sécurité, une équipe d’administrateur est chargée de vérifier automatiquement le contenu mis en ligne.

Une utilité originale est liée à cette nouvelle technologie et concerne essentiellement les personnalités célèbres. Beaucoup de cimetières historiques sont visités par les touristes. Ces cimetières réunissent souvent des tombes de personnages historiques.

Parmi le plus connu on pourrait citer Le Père Lachaise. Il est fort à parier que la tombe connectée investisse ces prochaines année ce type de cimetière musée. Les visiteurs en passant par exemple devant la tombe de Mitterrand visiteront son passée ou encore le tombeau d’un roi pourrait à nouveau rayonner. Les options sont infinis.

Signaler une erreur.

Rejoins-nous sur Facebook !