Pour lutter contre les agressions sexuelles, armez vous d’un lance-flammes de poche

En Chine, les jeunes femmes s’arment de lances-flammes de poche

Une arme d’un nouveau type est disponible sur les plateformes de vente en ligne chinoises : un lance-flammes de poche, dont la flamme atteint les 1800 degrés.

Fini les bombes au poivre, gaz hilarants et autres tasers. Les jeunes femmes chinoises se défendent à coups de lance-flammes ! En ce moment, les sites chinois de vente en ligne regorgent de ces nouvelles armes de self-défense.

Comme l’indique le Telegraph, ces objets, petits ou gros, sont de plus en plus prisés par la gente féminine chinoise, qui souhaite se protéger face aux risques de violences sexuelles. Mais attention ! Ces armes sont très dangereuses. Selon les marques et les modèles, la taille des lances-flammes varie, passant de la dimension d’un simple briquet, à celle d’une petite lampe de poche.

A lire aussi sur notre site : Camel No : les sous-vêtements qui vont changer la vie des femmes

Dans tous les cas, leur jets sont dangereux, certains crachant de simples petites flammes, quand d’autres vous arrosent avec une flamme de cinquante centimètres de longueur, avec une température qui peut atteindre tout de même les 1.800 degrés Celsius ! Les commerçants profitent d’un vent de panique actuel en Chine suite à une vague d’agressions sexuelles médiatisées, aux quatre coins du pays.

L’objet est légal, mais n’est en revanche, pas considéré comme létal, selon les revendeurs. En réalité, son utilisation est interdite de plus en plus en Chine par les différentes polices locales. L’objet est vendu actuellement entre 90 et 300 yuans, soit entre 10 à 40 euros !

Une arme tout aussi dangereuse pour son propriétaire que pour un éventuel agresseur…

Signaler une erreur.

Rejoins-nous sur Facebook !