L’eusko basque, la monnaie locale la plus utilisée en Europe

Le Pays Basque peut être fier d’avoir mis sur le marché la monnaie locale la plus utilisée à l’heure actuelle. Appelée Eusko, la monnaie est en circulation depuis 2013.

alt / eusko monnaie locale
Les billets eusko sont en circulation depuis 2013 photo France 3 Région

Vous souhaitez faire vos courses sur le marché au Pays Basque ? Boire un café ou encore acheter votre baguette de pain ? Pour vos dépenses du quotidien, il est possible, depuis 2013, de payer avec une monnaie locale. Cette monnaie, acceptée par de plus en plus de commerces de proximité, rencontre un franc succès dans une région marquée par une défiance particulière face au gouvernement espagnol et un fort esprit indépendantiste.

L’Eusko, une contraction de Euskadie (le Pays Basque en basque) et l’Euro, la devise européenne commune, vient de passer le cap du million d’euros en circulation, une première, devenant ainsi la monnaie locale la plus utilisée en Europe, comme l’explique non sans fierté le site officiel de la monnaie locale. Pour aller plus loin, l’Eusko a dépassé depuis le mois d’octobre les 780 000 euros actuellement de la Bristol Pound actuellement en circulation au Royaume-Uni, et les 648.000 euros du Chiemgauer, en Allemagne.

Mais l’Eusko est également utilisée dans le monde professionnel. De nombreuses transactions sont effectuées en Eusko, et ainsi, l’économie locale tourne à plein régime. En privilégiant ce mode de réglement, les sociétés basques s’assurent de travailler avec un réseau de clients et de fournisseurs eux-même acteurs de l’économie régionale.

Une carte bancaire de paiement a même été mise en circulation, vous permettant désormais d’effectuer vos règlements quel que soit le montant, à destination de toutes les sociétés acceptant l’Eusko comme moyen de paiement. Afin de faire plus simple, la monnaie est indexée sur l’Euro. Un Eusko est ainsi égal à un euro.

alt / eusko-euro-monnaie-locale-basque-photo-google-
Eusko : payez désormais avec une carte bancaire ! photo France 3 Région

Comme l’explique Le Point, l’association qui gère les émissions de monnaie reverse chacun des euros changés en eusko dans des projets locaux divers et variés, dont majoritairement le financement de projets de commerces de proximité, ou de projets qui abordent les problématiques d’économie solidaire. Mais elle permet aussi de financer des projets autour de l’agriculture locale, ou encore des projets innovants tournés autour de la conscience écologique et enfin dans… le développement de la langue basque.

Signaler une erreur.

Rejoins-nous sur Facebook !