Daniel Bryan, le premier catcheur anti système, vegan et écolo

Le quintuple champion de catch Daniel Bryan est un militant ecolo

Daniel Bryan est un catcheur américain, quintuple champion WWE qui milite en faveur de l’environnement, mange sain et critique la société de consommation actuelle.

Notre génération, jadis habitué à voir monter sur le ring Dwayne Johnson, Hulk Hogan ou le fameux Undertaker, accompagné de son cercueil, saura-t-elle apprécier Daniel Bryan ? Il semblerait bien que oui. Hyper apprécié aux Etats-Unis, dans un pays imprégné de fortes valeurs républicaines et de nationalisme, pays qui est l’un des plus gros pollueurs mondial, Daniel Bryan aurait pu avoir l’air d’un OVNI ou se faire hair. Mais il n’en est rien.

Quintuple champion de catch … et vegan !

Les catcheurs ont l’habitude de débuter leur show bien avant de monter sur le ring. Equipés d’un micro, ils crient leur haine et leur colère face à leur adversaire, leur promettant les pires atrocités, puis s’en prennent ensuite au public. Certains, comme l’Undertaker, avait même l’habitude d’arriver dans l’arène avec un cercueil, puis d’y déposer le corps engourdi de leur adversaire tombé K.O.

Tout cela n’est bien sur que du cinéma, car, pour ceux qui ne le savait pas, le catch est un sport totalement joué. Rien de tout cela n’est réel, et lorsque Rey Misterio s’en prenait à l’arbitre en le tabassant en plein match, c’est joué ! Mais à la différence des autres catcheurs, Daniel Bryan, quintuple champion pointe du point le public en les accusant d’être égoiste, de polluer la planète, de maltraiter les animaux, de ne pas respecter leur prochain, en étant complice de ce système… le tout sous les applaudissements du public.

Daniel Bryan fait un tabac et est ainsi devenu populaire tout en étant diamétralement au public auquel il s’adresse. Les américains se prennent aux gens, alors que bon nombre d’entre eux ont voté Donald Trump. Même dans les Etats les plus conservateurs, Daniel Bryan est des plus populaires. Il s’en prend également aux Baby Boomers, qu’ils considère comme étant des « parasites qui ne pensent qu’au profit ».

Il a récemment jeté à la poubelle sa ceinture de champion et l’a remplacé par une ceinture en chanvre et en bois !

 

Signaler une erreur.

Rejoins-nous sur Facebook !