Ramadan 2019 : jeûne et diabète, soyez prudents

Le jeune en période de ramadan et le diabète sont-ils compatibles ? Ne mettez pas votre santé en danger !

Comment faire le ramadan sans danger pour la santé lorsque je suis diabétique ?

Le ramadan, quelles dates ?

Ce lundi, plus d’un milliard de musulmans pratiquants fêtent le ramadan à travers le monde. Le Ramadan est l’un des cinq piliers de la religion de l’Islam. Pendant un mois saint, selon le calendrier musulman, le fidèle doit respecter le jeûnedu lever au coucher du soleil, chaque jour. Le ramadan se tient chaque année au 9ème mois du calendrier islamique. Vous pouvez consulter les horaires du jeune pendant le ramadan sur Internet. Cette période de jeûne partiel pourrait-elle avoir des conséquences sur votre santé ?

Le ramadan et votre santé

Pendant cette période de jeûne, qui peut durer pendant plus de 16H par jour suivant les saisons, (entre 14h30 et 16h à Lyon pour le ramadan 2019) il faut faire preuve de prudence si vous êtes diabétiques. Sachez que, selon le Coran, les diabétiques peuvent être exemptés.

Le jeûne est d’ailleurs déconseillé aux personnes atteintes de diabète par les médecins, en raison de risques d’hypertension, d’hypoglycémie ou d’hyperglycémie. Si, malgré tout, vous souhaitez suivre le jeûne pendant la période du Ramadan, n’hésitez pas à prendre RDV avec votre médecin au préalable. Les personnes diabétiques traitées avec de l’insuline ou des sécrétagogues d’insuline* sont particulièrement à risque.

Votre médecin doit faire un bilan de votre santé au préalable, et vous surveillez ensuite pendant la période du ramadan, en contrôlant très régulièrement votre diabète.

  • L’état de santé général
  • Le contrôle du diabète
  • Les risques du jeûne
  • La médication
  • La surveillance de la glycémie

Aller plus loin : Ramadan 2019, ce qui est autorisé et ce qui est interdit

Signaler une erreur.

Rejoins-nous sur Facebook !