Mesdames, arrêtez le tabac, il modifie le cerveau de votre enfant

Un chercheur de l’université de Yale s’est penché sur les dangers du tabagisme pour l’enfant, dans le ventre de sa mère.

Femmes enceintes, arrêtez immédiatement la cigarette. Selon cerveauetpsycho.fr,  un chercheur s’est penché sur les méfaits du tabac et a tenté d’expliquer comment la cigarette (et plus particulièrement la nicotine) pouvait modifier le cerveau d’un enfant en gestation. Yonwoo Jung, accompagné de quelques collègues de l’université de Yale, dans le Connecticut, est parti d’un principe scientifique déjà acquis : le tabac, qu’il soit actif ou passif, est mauvais pour la santé d’un enfant en gestation dans le ventre de sa mère. Dès lors, le chercheur a tenté de comprendre comment la nicotine agissait sur le cerveau de l’enfant.

Expérience sur des souris en gestation

Chez l’animal, la nicotine provoque des altérations de la structure des neurones et de leurs zones de connexions. Selon Yonwoo Jung, ce mécanisme pourrait être similaire chez l’Homme. Les chercheurs ont donc tenté de le prouver. Les rongeurs ont eu droit à une dose de nicotine, et, à titre de comparaison, une dose de saccharine (sucre). Le résultat est sans appel : la nicotine modifie le cerveau, via la réorganisation des synapses (le nom que l’on donne à la connexion entre les neurones). Ce n’est pas tout : la substance modifie aussi le comportement. Les rongeurs exposés à la nicotine sont plus craintifs et auraient des comportements inopportuns, que l’on rapproche des troubles de l’attention chez l’humain. Si la science n’est en qu’à ses balbutiements en terme de risque liés à la cigarette (et plus particulièrement la nicotine), une chose est sûre : arrêtez de fumer si vous portez la vie dans votre ventre, au risque de créer aujourd’hui, des séquelles irrémédiables demain.

Et vous, qu’en pensez-vous ?

Signaler une erreur.

Rejoins-nous sur Facebook !