Nancy Pelosi déchire le discours de Donald Trump sous les yeux du Président

Nancy Pelosi est la speaker de la Maison Blanche. Cette vidéo, extrait du discours annuel sur l’Etat de l’Union, est en train de faire le tour du monde, alors que Donald Trump ne devrait pas être finalement destitué. Il a promis que le meilleur était à venir.

alt:"Pelosi-nancy-trump-speech"
Nancy Pelosi déchire le discours de Donald Trump Photo : capture d’écran

Chaque année, le discours sur l’état de l’Union (appelé aux Etats-Unis the State of the Union address, est une date évènement Outre Atlantique. Traditionnellement, le Président Américain fait un discours très médiatisé. Le Président présente à ses électeurs et aux citoyens le programme pour l’année civile.

Le discours a lieu devant les membres du Senat et du Parlement, réunis pour l’occasion, et des dizaines de journalistes qui retransmettent l’évènement à des dizaines de millions d’américains. Cette année, le discours de l’Union s’est terminé par une guerre ouverte entre le président et Nancy Pelosi. Alors que Trump louait ses réalisations et attaquait le socialisme '' et appelait les américains à voter Républicains, la Présidente de la Chambre a répliqué.

Nancy Pelosi a déchiré sa copie du discours sur l’état de l’Union du président Trump à la fin du discours de ce dernier. Un geste acclamé par de nombreux Internautes en ce mercredi matin .


Donald Trump avait démarré les hostilités en snobant délibérement Nancy Pelosi. Avant le discours, elle avait tendu la main à Donald Trump qui a ignoré sa poignée de main, alors qu’elle commençait son discours.

Quatre ans de plus !


Trump a totalement ignoré Nancy Pelosi, démocrate, un discours virulent et clivant dans lequel il s’adressait aux Républicains et non à l’ensemble des Américains. Un Trump en campagne qui n’a pas hésite à taper sur ses adversaires. Son discours, impénitent, s’est terminé par des cris : «quatre ans de plus» tancés par les Républicains.


Trump a utilisé le discours de l’Union pour sa campagne de réélection pour les prochaines élections en novembre. Il est officiellement en campagne depuis ce mardi soir, utilisant la cérémonie à cet effet. Il s’est ainsi vanté d’avoir créé un «  grand retour américain  »
Il devrait être normalement acquitté par le Sénat républicain dans moins de 24 heures, et stimulé par une cote d’approbation de 49% dans un sondage publié par Gallup.


Plusieurs parlementaires démocrates ont boycotté le discours, notamment Alexandria Ocasio-Cortez, Ayanna Pressley, Maxine Waters et Al Green.

Signaler une erreur.

Rejoins-nous sur Facebook !