Top 10 des pires phrases de footballeur

Quand nos footballeurs préférés sont des philosophes

Quand certains footballeurs massacrent la langue de Molière en conférence de presse ou pendant une interview.

Le métier de footballeur ne requiert d’aucun diplôme. Si certains sportifs s’en sortent très bien lors des conférences de presse, d’autres sont nettement moins à l’aise, donnant ainsi aux médias de quoi alimenter leur rubrique buzz. Franck Ribéry, très à l’aise avec un ballon, l’est beaucoup moins lorsqu’il faut s’exprimer. Laurent Blanc et Patrice Evra, habitués des erreurs de français, feraient presque passer Jean-Claude Van Damme pour Bernard Pivot.

« La roue tourne va vite tourner »

Signé Franck Ribery, vainqueur des 4 dernières éditions du Dico d’Or

« Je crois que j’ai deux pieds, j’ai cette faculté depuis tout petit »

Signé Vincent Guérin, le football perspicace (ancien du PSG aujourd’hui à la retraite).

    « Ça nous a remis les épaules sur la tête »

Bacary Sagna, le footballeur contorsionniste, connu pour son ancien poulpe et sa femme.

« Il faut rendre César à César.  » 

 » J’ai été interdit de la liberté d’expression » 

« Comment il s’appelle l’autre, Rolland Tournevis » 

Patrice Evra, tout en finesse et en intelligence, ancien capitaine de l’Equipe de France, aujourd’hui piquet au Stade Vélodrome.

« Il faut pas mettre les boeufs avant la charrue »

Sammy Traoré, ancien joueur de Nice et du PSG, aussi technique de Ronaldinho, les deux pieds en moins, sans la technique.

« Il faut qu’on y va »

Signé William Gallas, plein d’autorité. Pas de subjonctif, tout en impératif.

« Ca sert à rien de mettre la charrue avant les pneus”

Encore une cagade avec cette expression, visiblement trop difficile pour un footballeur de haut niveau. Cella là est signée du philosophe Nicolas Fauvergue, un footballeur qui voulait être prof de lettres.

“On va relever la pente”

Signé Andre Ayew, le plus intelligent des deux frères. A force de voir Inception, il a cru qu’il était possible de relever la pente.

« J’ai dépensé 90% de mon argent dans l’alcool, les femmes et les voitures de sport. Le reste, je l’ai gaspillé ».

Ca n’est pas pour rien que l’on surnommait George Best, le cinquième Beatles.

 

Signaler une erreur.

Rejoins-nous sur Facebook !