Marega : l’amende infime infligée au club de football de Guimaraes pour racisme

Le club de Guimares (Liga Nos Portugaise) a écopé d’une amende à la suite de débordements racistes survenus durant la rencontre face au FC Porto en février dernier.

La victime de ces cris racistes ? Moussa Marega, ancien joueur de Guimares pendant deux saisons et attaquant du FC ¨Porto. Durant la rencontre entre les deux clubs, il a subi des cris racistes et des insultes de la part d’une partie de la tribune du virage ultra de Guimaraes.

L’ancien parisien avait choisi de quitter le terrain. La scène avait fait le tour du monde, car les coéquipiers du joueur né à Paris ont tenté de le retenir durant de longues minutes. L’entraineur portugais Sergio Conceicao avait alors affirmé tout son soutien à Marega.

Finalement, la commission de discipline de la Ligue portugaise s’est saisie du dossier. Selon l’hebdomadaire Sabad, le Vitoria Guimaraes n’a écopé que de 714 euros d’amende pour les cris racistes. Ce mercredi, l’hebdomadaire Sabado explique que la Ligue portugaise a infligé, au total, une amende de 17 941 euros au club portugais pour les débordements lors de cette rencontre. Mais la répartition est la suivante :

  • 2 678 euros pour un échange de projectiles
  • 7 140 € pour le jet d’un siège sur la pelouse et d’un toilette
  • 4 017 € pour l’utilisation de fumigènes,
  • 3 392 € pour les jets d’objets depuis la tribune de Porto (le club est sanctionné puisque chargé de la sécurité de son propre stade)

Si vous additionnez les montants, le club portugais a écopé d’une amende de 714 pour les cris racistes de ses supporters ! Soit un montant famélique, qui n’est même pas mentionné dans le rapport ! Pour la Ligue de football portugais, mieux vaut donc insulter quelqu’un pour sa couleur de peau que d’allumer des fumigènes. Ça ne rappellerait vaguement pas un notre commission de discipline de la Ligue 1 ?

Signaler une erreur.

Rejoins-nous sur Facebook !