La Premier League va nous offrir du suspense pour la prochaine saison !

Britain Football Soccer – Chelsea v Sunderland – Premier League – Stamford Bridge – 21/5/17 Chelsea’s John Terry, Gary Cahill and team mates celebrate with the trophy after winning the Premier League

On s’attend encore une fois à un suspense haletant lors de cette nouvelle saison de Premier League. Jugez plutôt. La redistribution des droits TV offre chaque année aux clubs de l’élite une manne financière sans précédent. Voici, points pour points, de très bonnes raisons de regarder le championnat anglais dès le mois d’aout. Selon certains experts, jamais une saison de Premier League ne sera autant disputée que la prochaine.  Si vous aimez les paris sportifs en ligne, difficile de miser en ligne sur le vainqueur du prochain championnat ! 

Certains des meilleurs entraineurs du monde exercent en Premier League

Souvenez-vous. Il y a encore quelques saisons, José Mourinho et Pep Guardiola se disputaient sans merci le titre de champion d’Espagne, respectivement avec le Real Madrid et le FC Barcelone, ainsi que le trophée suprême de la Champions League. Deux entraineurs dont la rivalité est aujourd’hui dissipée, même si les faits sont là, pour votre plus grand plaisir, fans de football anglais : Guardiola est coach de Manchester City, quand Mourinho dirige United, deux clubs aux budgets illimités, prêt à conquérir le titre de champion et la sacrosainte coupe aux grandes oreilles.

De son côté, Chelsea champion d’Angleterre aurait réussi à conserver Antonio Conte, qui a offert le sixième titre de champion du côté de Stamford Bridge. L’entraineur italien avait pourtant été approché par l’Inter Milan. Chelsea voudra conserver sa couronne, et à l’instar de la Juventus, coachée par Conte, montrer son hégémonie sur le territoire national.

De l’autre côté de Londres, à Arsenal, Arsene Wenger a résigné pour deux ans avec les Gunners. Le coach alsacien, annoncé partant, a finalement rempilé, et pourrait accomplir le souhait des supporters, à savoir celui d’attirer des stars du côté de l’Emirates. Pas vraiment dans la politique de la maison, Arsenal préférant miser sur de jeunes joueurs plutôt que des stars jouant dans de grands clubs.

Everton, le club le plus dépensier de la Premier League sur l’année calendaire

Tottenham, leur rival de toujours, dauphin des Blues l’an dernier, aura aussi à tirer son épingle du jeu. S’ils arrivent, comme ils l’ont laissé entendre, à conserver tous leurs cadres (sauf Walker, annoncé partant, du côté de Manchester City d’ailleurs), Pochettino pourrait frapper un grand coup en prouvant à toute l’Angleterre que Tottenham est désormais un favori légitime dans la course au titre. L’ossature des Spurs constitue l’ossature de l’équipe d’Angleterre, avec Harry Keane, devenu capitaine le temps du dernier match officiel des Three Lions, de jeunes talents comme Rose, Dier, et bien sur Delle Alli, un des joueurs les plus doués à son poste en Europe.

Il faudra aussi compter sur les Reds de Jurgen Klopp. Après un an et demi aux commandes du Liverpool FC, Klopp peut se féliciter d’avoir redonné un semblant d’âme à un club qui dépensait sans compter, pour attirer des joueurs très moyens. Aujourd’hui, Coutinho ou Mané font peur à toutes les défenses d’Angleterre, cependant il manque aux Reds un patron derrière. Le départ de Steven Gerrard, et dans une moindre mesure de Luis Suarez a été digéré.

Attention cependant à Liverpool, qui montre toujours un visage séduisant dans les grands matchs, mais qui a cette fâcheuse tendance propre à ce club depuis quelques années, à laisser filer des points face aux petits. Si Jurgen Klopp réussit à rendre son équipe plus constante et plus compétitive lors de chaque rencontre, on pourra alors légitimement faire de Liverpool un grand favori pour la course au titre, un titre qui leur échappe depuis si longtemps.

Autre candidat pour l’Europe, Everton, l’autre grand club de Liverpool, coaché par l’excellent Ronald Koeman, qui s’est déjà renforcé à l’intersaison, recrutant le défenseur Michael Keane, ancien de United notamment, ainsi que le gardien international Espoirs anglais Jordan Pickford, ancien de Sunderland. Les dés sont lancés !

Si vous deviez parier sur un club, lequel serait-ce ?

Il semble que Manchester City, par son recrutement (Bernardo Silva notamment), ait une longueur d’avance sur ses concurrents. Si le mercato risque de se lancer pour de bon pour les clubs anglais durant le mois de juillet, City a déjà pris une longueur d’avance, Alves et peut être le monégasque Mendy étant attendus de pied ferme à l’Ethiad. Mais il ne faut pas mettre Chelsea de côté. Conte ne veut pas entendre parler d’un départ d’Eden Hazard, la star de l’équipe, et si Nemanja Matic est attendu à United, Bakayoko, pilier de Monaco la saison dernière, s’est engagé pour 40 ME chez les Blues. Chelsea devrait renforcer quantitativement son effectif tout en conservant ses meilleurs éléments cet été. De quoi faire rêver de nouveau les supporters. Liverpool est également bien parti pour se renforcer. Avec l’arrivée de Mohamed Salah de la Roma, les Reds ont frappé un grand coup sur le marché des transferts. Un joueur qui se plaira dans le système de contre-attaque de Klopp. Ils pourraient également s’offrir Keita, le milieu de terrain de Leipzig.

A United, on se renforce derrière

Révélation du Benfica l’an dernier, Victor Lindelof pourra être associé à Eric Bailly, pour former une charnière centrale solide. On parle également de l’arrivée d’un ou plusieurs attaquants (Morata ? James ? Bellotti ?) pour compenser le départ de Zlatan et de Wayne Rooney, qui pourrait rebondir à Everton. Lukaku est également cité pour succéder au suédois, Rooney pourrait faire le chemin inverse, revenant ainsi dans son club formateur.

Arsenal semble le moins armé pour remporter le titre de champion 2017-2018. On parle davantage de départs que d’arrivées (Bellerin, Giroud, Sanchez), même si Wenger révérait d’attirer Kun Aguero, ainsi que Thomas Lemar. Mais il semblerait qu’Arsenal ne souhaite pas dépenser des sommes folles sur le marché des transferts cet été.

Enfin, Tottenham, dauphin de Chelsea l’an dernier, peut légitimement rêver du titre l’an prochain. Pas de gros départs sont prévus, et Pocchetino, maitre d’orchestre de l’équipe, restera sur le banc. Kane, Dier et Delle Alli semblent vouloir partir à la conquête du titre ensemble, n’oubliant pas que la saison dernière ils comptabilisaient plus de points que certains champions de ces dernières saisons !

Quels sont vos pronostics ?

Signaler une erreur.

Rejoins-nous sur Facebook !