Vidéo : Bagarre entre supporters stéphanois, supporters marseillais et forces de l’ordre

INADMISSIBLE : Avant le match au sommet entre l’AS Saint Etienne et l’Olympique de Marseille mercredi à 21H à Geoffroy-Guichard, des heurts ont éclaté entre les supporters marseillais et stéphanois. Puis, les forces de l’ordre sont intervenues, gazant les supporters de l’OM, qui n’ont finalement pas eu accès au stade.

Des supporters marseillais interdits de stade à la dernière minute

De quoi faire réagir le club de l’Olympique de Marseille dans un communiqué.

Quant à la préfecture de Saint-Etienne, elle a tenu à expliquer que les marseillais avaient leur possession des projectiles et autres objets dangereux. Les supporters marseillais n’ont donc pas eu accès au stade et ont été reconduits dans leur

Voici quelques vidéos de l’incident

Notre avis

Encore une fois, les forces de l’ordre et la Préfecture ont montré leur limite quant à l’encadrement d’un évènement sportif à haut risque. Quant aux supporters, ils ont fait preuve de bêtises. Les Ultras militent pour leur liberté et pour empêcher les interdictions de déplacements, mais ce genre d’actions est du pain béni pour la Ligue, le gouvernement et toutes les instances contre lesquelles les Ultras sont en guerre.

Selon des informations du magazine l’Equipe, huit policiers ont été blessés lors des affrontements aux abords du stade Geoffroy-Guichard. Selon une nouvelle source dévoilée par l’Equipe, les heurts viendraient principalement d’une partie des 400 supporters marseillais en déplacement.

Peu après 19h30 des supporters olympiens ont voulu descendre des autobus avant que ceux-ci aient atteint le lieu de parcage sécurisé. Les forces de l’ordre sont alors intervenues en utilisant un canon à eau et en tirant des grenades lacrymogènes.

L’EQUIPE.FR

Signaler une erreur.

Rejoins-nous sur Facebook !