VIDÉO. Un tétraplégique peut actionner son bras artificiel par la pensée !

Ce jeudi, des chercheurs américains ont publié dans le magazine Science leur nouvel exploit technologique. Redonner de la mobilité aux personnes qui en sont privées, grâce à cette prothèse neuronale dernière génération permettant de bouger son bras magnétique avec la simple force du cerveau. focuSur vous présente ce projet révolutionnaire.

Nous vous avions présenté en 2014 l’histoire d’un amputé qui fabrique sa propre prothèse avec une imprimante 3D. Aujourd’hui, nous vous dévoilons le futur des bras magnétiques : un véritable espoir pour les amputés ou paralysés.

Décoder les intentions du sujet

Sur cette vidéo, l’homme de 34 ans serait la première personne au monde à avoir une prothèse neuronale implantée dans cette zone du cerveau : le cortex pariétal supérieur. Comme l’explique le directeur de la recherche Dr Richard Andersen, professeur de neurologie :

 «Quand on bouge le bras, on ne pense pas vraiment quel muscle activer et au déroulement détaillé du mouvement comme, par exemple, le fait de lever le bras, de l’étendre, de saisir une tasse et de refermer sa main autour (…) on pense au but du mouvement, c’est-à-dire l’intention par exemple de prendre un verre d’eau».

En réalisant cette prothèse, les scientifiques ont alors demandé au patient, Erik Soto, de s’imaginer chaque étape, ce qui leur a permis de pourvoir décoder les intentions du sujet et donc de pouvoir articuler le bras en fonction de ce que recherche son utilisateur.

Source : 20Minutes

Signaler une erreur.

Rejoins-nous sur Facebook !