Pourquoi le marché des applis de contrôle parental va-t-il poursuivre sa croissance ?

De nouvelles applications appelées « contrôle parental » attirent l’oeil sur le fait qu’Internet, à l’heure actuelle, pourrait être un environnement hostile pour les enfants.

Les phénomènes en ligne comme la cyberintimidation, les jeux virtuels dangereux, les défis et les prédateurs sont autant de dangers qui alimentent l’intérêt des applis de contrôle parental pour protéger les plus jeunes. Même Netflix, Chrome ou YouTube utilisent désormais ces logiciels de contrôle.

parental Control Software
parental Control Software

Par conséquent, comme le montre le rapport de 2017 sur l’avenir du marché, l’utilisation de ce type d’application est en passe de devenir une toute nouvelle tendance. Le marché mondial des logiciels de contrôle parental devrait atteindre environ 9,50 milliards de dollars d’ici 2023. Les principales raisons de cette croissance sont l’omniprésence et l’utilisation de plus en plus fréquente et de plus en plus tôt des nouvelles technologies, la navigation illimitée sur Internet, les dangers en ligne et les cybercrimes.

Qui sont ses acteurs ?

Le même rapport indique que les acteurs dominants sont McAfee (États-Unis), Avanquest (France), Bitdefender (Balkans), Verizon (États-Unis), CyberPatrol (Angleterre), etc. Tous développent des logiciels de cybersécurité intégrant le contrôle parental comme un service complémentaire.

Cependant, les applications dont le positionnement est spécifiquement parental sont Qustodio (Espagne), Net Nanny (États-Unis), mSpy (Royaume-Uni), SaferKid (Californie).

Fondé en 2012, Qustodio a pris l’initiative de rendre l’activité en ligne de l’enfant visible pour les parents afin de prendre des décisions intelligentes et de prendre le contrôle de son activité. En 2010, la société basée au Royaume-Uni a sorti l’application de contrôle parental mSpy en tant que produit de prévention. Après avoir étudié les cas les plus notoires sur le harcèlement des enfants et la cyberintimidation, examiné la législation de plus en plus importante sur le sujet et les préoccupations des adultes, mSpy s’est vu ajouter des fonctionnalités qui permettent de surveiller presque toutes les communications en ligne. Comme mSpy, SaferKid a été créé pour réduire les intimidations et les crimes sexuels impliquant des enfants sur Internet. La plus ancienne, Net Nanny, a d’abord été conçue comme une application de filtrage Internet (en 1995), puis est devenue une application de contrôle parental.

netflix-controle-parental-code-pin
netflix-controle-parental-code-pin

Surveillance et filtrage

Les fonctions communes qui unissent toutes les applications de contrôle parental sont la surveillance et le filtrage. Elles promettent d’aider les parents à gérer le temps passé devant l’écran et les activités en ligne de leurs enfants. L’application parentale guide littéralement l’utilisateur à travers tout l’historique de navigation, montrant les sites, les médias sociaux, les recherches sur le Web et les applications qui mènent à Internet. En plus de contrôler les activités sur le Net, des applications comme mSPy ou Net Nanny permettent aussi de restreindre l’accès à celles-ci. Le plus ? La plupart de ces applis peuvent suivre la position GPS en temps réel, ce qui permet aux parents de vérifier à distance la sécurité de leurs enfants.

Pour rendre le suivi ciblé et précis, mSpy a ajouté la fonction « Alertes par mot-clé ». Les parents mettent en place des mots ou des phrases précises et reçoivent des notifications si un enfant les tape sur son téléphone. Cette fonction prend tout son sens lorsqu’il s’agit de vérifier si l’enfant ne s’adonne pas à certains jeux en ligne dangereux comme le Blue Whale Game. Les enfants désireux d’y entrer postent #bluewhaleagent sur les médias sociaux. La fonction est aussi utile lorsque l’enfant est involontairement impliqué dans du sexting.

Les infiltrations massives de l’industrie porno en ligne et sa publicité, les réseaux sociaux qui autorisent le cyberharcèlement, l’intimidation ou les commentaires méchants ont rendu nécessaire la fonction de filtrage. Ainsi, les contrôles parentaux masquent le langage agressif, bloquent les sites et les images inappropriés. Il existe également des filtres basés sur l’âge et personnalisés avec des listes blanches.

Les entreprises séduites par les logiciels de surveillance

Les développeurs du contrôle parental ont élargi le champ d’application en offrant la possibilité de supervision aux propriétaires d’entreprises et, par conséquent, de se positionner en tant que fournisseurs de logiciels de surveillance. Leur objectif principal est de protéger les données de l’entreprise dans les lieux. En Europe et aux États-Unis, il est parfaitement légal de surveiller les employés sur leur lieu de travail. Cependant, le fait de surveiller doit être inscrit dans les politiques de confidentialité des entreprises et les lois européennes et américaines obligent les dirigeants d’entreprises à informer les employés.

Selon le sondage annuel de l’American Management Association, 78 % des entreprises surveillent l’utilisation d’Internet, du téléphone et du courriel par leurs employés. 92 % de ces entreprises sont dans le secteur financier. Ce sont les banques, les assurances, l’immobilier, les maisons de courtage.

Qu’en est-il de la protection des données personnelles ?

En 2017, PhoneSheriff et Mobile Spy, en tête de la liste des meilleurs logiciels de contrôle parental ont subi des piratages sophistiqués et répétés. En conséquence, les produits ont été arrêtés.

Néanmoins, des géants du contrôle parental comme mSpy avec 1 million d’utilisateurs dans le monde entier ont survécu grâce à leur système efficace de sécurité des données et à leur conformité avec la loi règlement général sur la protection des données (RGPD).

Le RGPD, adopté par le Parlement européen en avril 2016, exige des entreprises qu’elles protègent la vie privée et les données personnelles des citoyens européens pour toute interaction au sein des États membres de l’UE. Elle réglemente également la manière dont les données à caractère personnel sont exportées en dehors de l’UE.

Malgré de nombreuses dispositions ambiguës, elle a déjà incité les entreprises à être plus vigilantes en matière de stockage et de protection des données personnelles. Par conséquent, lorsque vous choisissez une application de contrôle parental, il est essentiel d’examiner sa conformité avec le RGPD.

Le marché mondial des logiciels de contrôle parental va croître dans la mesure où les menaces en ligne continueront de se présenter sur l’Internet, ce qui compromettra la sécurité des familles, des entreprises et des particuliers. En outre, ceci fait partie de valeurs largement partagées et toujours d’actualité, comme la responsabilité parentale et la sécurité des enfants, qui trouveront toujours un écho auprès du public.

Signaler une erreur.

Rejoins-nous sur Facebook !